Ségou et Taoudénit :DES VEHICULES FLAMBANT NEUFS POUR L’ADMINISTRATION

0
666
Des véhicules tout terrain ont été remis aux bénéficiaires

Dans le cadre de l’exécution du Programme de relance du développement des régions du Nord (PURD/RN), le ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire a remis, vendredi dans les locaux du département, des équipements roulants aux régions de Ségou et Taoudénit.
La donation qui porte sur 8 véhicules tout-terrain et 2 motos «DT» a été entièrement financée sur budget national pour un montant global de plus de 159 millions de Fcfa.
La cérémonie était présidée par le secrétaire général du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Salifou Maïga, en présence du chargé de mission au ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Maliki Mahamane. Y étaient aussi le directeur de cabinet du gouverneur de Ségou, Siné Dembélé, le point focal de régions septentrionales au département en charge de l’Administration territoriale, représentant le gouverneur de Taoudénit, Mahamane Maïga Sidiya, et d’autres invités.
Ces moyens logistiques permettront de renforcer la mobilité des responsables de l’administration dans ces différentes localités. Il faut préciser que Ségou a bénéficié de 4 véhicules 4×4. Pour sa part, Taoudénit, a reçu 1 véhicule tout-terrain («V8»), et 4 autres véhicules station wagon et deux motos. «Ces matériels roulants permettront, sans nul doute, de renforcer la mobilité de l’administration pour être au plus près des administrés», a espéré le secrétaire général. Et Salifou Maïga de préciser que ces acquisitions s’inscrivent en droite ligne de la politique gouvernementale visant la réinstallation de l’administration dans les régions septentrionales. Il y va de la sécurité nationale et du développement économique et social durable de ces régions, a expliqué le responsable du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire.
Après avoir symboliquement reçu les clés des engins, les bénéficiaires ont fait par de leur totale satisfaction. Ils ont promis d’en faire bon usage au profit de l’ensemble de leurs administrés.
Placé sous la coordination du ministère en charge de la Solidarité, le PURD/RN est financé sur budget national. Il comprend deux volets. Le premier vise la réhabilitation des infrastructures et la mise en œuvre des projets et programmes d’investissement, initiés au niveau local dans les secteurs de production et des infrastructures pour le désenclavement des zones touchées par la crise et la relance des activités économiques. Le second volet porte sur la réhabilitation des infrastructures.
Mais le programme est scindé en quatre phases. La première phase qui couvrait la période 2013-2014 a été totalement réalisée. Elle a permis la réhabilitation et la construction des infrastructures mais aussi l’acquisition d’équipements pour les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal.
La deuxième phase, plus robuste, s’est étendue de 2014 à 2016. Elle a concerné Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal et Ménaka. Outre, les nouvelles régions, notamment Taoudénit et Ménaka, la troisième phase (2017) a concerné aussi les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal.
Enfin, la dernière phase devait couvrir 2018. En octobre dernier, les conventions ont été signées entre, d’une part, l’AGETIER et les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou et Taoudénit et, d’autre part, entre l’AGETIPE et les régions de Gao, Kidal et Ménaka.

Mohamed TRAORé

Laisser une réponse