Ségou : MAGNIFIER LE DIALOGUE INTERGÉNÉRATIONNEL ENTRE LES JEUNES

0
476
Le projet offrira aux jeunes des infrastructures et les équipements
nécessaires facilitant leurs regroupements

Le département de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne avec l’appui de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), a organisé samedi dernier dans le cadre du projet «Jeunes, acteurs pour la paix et la réconciliation nationale», un dialogue intergénérationnel qui a mobilisé plusieurs jeunes et femmes de la région de Ségou. La cérémonie d’ouverture des activités s’est tenue dans la salle de conférence du gouvernorat de Ségou, sous la présidence du directeur de cabinet du gouverneur de la région, Siné Dembélé. C’était en présence du conseiller technique au ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Yacouba Garba Maïga, des représentants des organisations de la société civile, leaders traditionnels, coutumiers et religieux.
Se prononçant sur l’importance de cette rencontre, le directeur de cabinet du gouverneur de la région de Ségou a estimé qu’elle traduisait la volonté manifeste des plus hautes autorités du pays pour la recherche de la paix, la réconciliation, la cohésion sociale et le vivre ensemble. Siné Dembélé dira que de 2012 à nos jours, notre pays vit un tournant historique dans son existence en tant que nation. «Les identités ethniques fortes du pays ont été sérieusement marquées par la crise. Les régions du Centre et du Nord du Mali particulièrement, connaissent depuis plusieurs années une augmentation préoccupante des tensions sociales et politiques, marquées par des épisodes de violences collectives à répétition», a-t-il précisé.
Selon Siné Dembélé, il s’agira, à travers ce projet, d’accélérer la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale, par l’opérationnalisation d’un dispositif qui constituera à la mise en place des équipes régionales d’appui à la réconciliation nationale (ERARN), ainsi que par l’implication et la responsabilisation des jeunes et des femmes dans la mise en œuvre de la stratégie jeunesse du G5 Sahel et de la lutte contre l’extrémisme violent. «Le projet vise aussi, par ailleurs, à appuyer les efforts du gouvernement pour la mise en œuvre du Plan de sécurisation intégrée des régions du Centre, Mopti et Ségou (PSIRC). Il offrira aux jeunes des infrastructures et les équipements nécessaires facilitant leurs regroupements et favorisant les échanges et le partage entre eux», a-t-il dit.
Siné Dembélé ajoutera qu’il est indispensable que ce vaste chantier bénéficie d’une large et bonne communication afin que les jeunes dans leur ensemble s’approprient son contenu et y participent activement dans les localités respectives. Enfin, il a remercié le département de la jeunesse et l’OIM qui a bien voulu accompagner cette initiative.
Cette rencontre s’est articulée autour d’un programme aussi riche que varié portant notamment sur un match de football et un concert géant gratuit, organisés à cet effet et où la cohésion sociale a été renforcée entre les jeunes des communes des cercles de Ségou, Macina et Niono.

Mamadou SY
AMAP-Ségou

]]>

Laisser une réponse