Ségou nuit-Ortm : OUMOU NIANG ÉLUE MISS

0
461

La Miss entourée de ses dauphines

C’est mademoiselle Oumou Niang, étudiante à l’Université de Ségou qui ira défendre les couleurs de la Région de Ségou lors de la grande finale de la nuit-Ortm, le 31 janvier à Bamako. Toute émue, la miss-Ségou 2019 (19 ans) s’est dite heureuse et honorée d’être élue. Elle a assuré défendre la beauté ségovienne lors de la finale à Bamako. D’ores et déjà, elle ambitionne d’évoluer dans l’humanitaire en faveur des enfants et des couches défavorisées et faire de son crédo la défense des droits des femmes.

Si la lauréate a reçu 300.000 Fcfa et ses deux autres dauphines, notamment la première Maïmouna Haïdara, étudiante, âgée de 20 ans, et la deuxième Aïssata Nimaga, élève âgée de 18 ans, ont respectivement reçu 200.000 Fcfa et 150.000 Fcfa. Plusieurs cadeaux ont été donnés aux élues notamment un lot à usage d’habitation pour les trois miss, offert par le maire de la Commune rurale Dio-Gare. Les autres postulantes ont toutes reçu des prix de consolation.

La soirée de la nuit-Ortm s’est tenue dans la salle « Meruba ». Elle était dédiée aux forces de défense et de sécurité de notre pays et a mobilisé les Ségoviens. Cette population qui, en plus d’être venue se divertir voulait en même temps exprimer tout son soutien et accompagnement aux Forces armées maliennes (FAMa). Comme l’on pouvait s’y attendre, tout au long de la soirée les FAMa étaient à l’honneur. Les interventions des autorités, des organisateurs de la soirée et des miss ont rendu un hommage mérité à nos vaillants soldats qui se sacrifient pour que le Mali soit.

L’honneur est revenu à Idrissa Keita, le secrétaire général du comité syndical de l’Ortm-Ségou de prendre la parole pour donner le ton de la soirée. Ainsi, il a fait remarquer qu’en plus de célébrer la femme malienne, la nuit de l’ORTM rendait aussi hommage à nos forces de défense et de sécurité qui jour et nuit travaillent pour nous protéger. Pour lui, les FAMa méritent toute notre attention et notre soutien. à cet effet, il en appelle à l’union sacrée autour d’elles pour le retour définitif de la paix dans notre pays. « Il faut aussi et surtout un sursaut national pour qu’ensemble les fils du Mali puissent dire dans un futur proche : « nous avons réussi à faire la paix, à sauver la patrie », a-t-il insisté.

Abondant dans le même sens, la directrice de la station régionale de l’Ortm-Ségou, Mme Mariko Ramata Konaté, a signalé qu’en choisissant le thème « Soutenir les FAMa, un devoir citoyen », l’ORTM veut prouver que chacun peut aider les forces de défense et de sécurité dans leur travail de sécurisation des personnes et de leurs biens.

Mme Mariko Ramata Konaté a invité les populations à collaborer davantage avec les forces de défense et de sécurité. Elle a donné l’assurance que l’Ortm-Ségou jouera pleinement son rôle d’information, de communication et d’éducation dans ce domaine.
Le directeur du cabinet du gouverneur, Siné Dembélé, a, quant à lui, remercié les organisateurs de la soirée avant de féliciter la cellule syndicale de l’ORTM pour le choix du thème de cette année. « On ne peut pas ne pas soutenir nos FAMa, car elles représentent tout pour nous, car sans sécurité, il n’y a point de développement », a-t-il fait remarquer. Siné Dembélé s’est dit émerveillé par ce qu’il a vu lors de cette soirée qui valorise la culture ségovienne. Pour lui, les messages des miss ont été compris. «C’est Ségou qui a gagné à travers cette soirée», conclu-t-il. Vivement l’édition 2020 de la nuit Ortm-Ségou.

Mariam A. TRAORÉ
Amap-Ségou

Laisser une réponse