Ségou : RENFORCER L’APPROPRIATION DES ODD PAR LES ACTEURS

0
539

Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mahamane A. Maïga, a présidé ce lundi à Ségou, l’atelier de restitution du Forum politique de haut niveau sur la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD). C’était en présence des représentants des départements ministériels, des services techniques régionaux et des organisations de la société civile. Il est à préciser qu’en fonction de leur situation géographique, les Régions et le District de Bamako ont été regroupés en trois pôles pour l’organisation de 3 ateliers à Mopti, Ségou et Bamako. L’objectif global de ces ateliers est de renforcer l’appropriation des ODD par les parties prenantes. Ils se dérouleront sous forme de présentations suivies de discussions/débats qui seront animés par le comité de rédaction composé de la Direction de la coopération multilatérale, de la Cellule technique du Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté, de l’Observatoire du développement humain durable et de la lutte contre la pauvreté, de l’Agence de l’environnement et du développement durable, de l’Institut national de la statistique, de la Direction nationale de la planification du développement.
Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a rappelé que notre pays s’était engagé devant les Nations unies à présenter son premier rapport national volontaire lors de la 3ème édition du Forum politique de haut niveau sur la mise en œuvre des ODD, tenue à New York en juillet 2018. «C’est ainsi qu’après la tenue des ateliers d’information et de sensibilisation dans toutes les Régions du Mali et dans le District de Bamako et l’atelier national de priorisation des cibles des ODD, qui a regroupé outre les représentants des institutions de la République, des départements ministériels, les délégués des Régions, la société civile, le secteur privé et les représentants des Organisations  internationales au Mali, un comité de rédaction a été mis en place sous le leadership du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale», a relevé Mahamane A. Maïga.
En outre, M. Maïga a indiqué que l’élaboration de ce premier rapport a mis à contribution un grand nombre de professionnels et de bénévoles pour collecter les informations de base et procéder à leur vérification dans différents secteurs. «Leur travail a été soumis à l’examen et complété par un groupe d’experts, issu de différentes structures étatiques, des régions du secteur privé et de la société civile, qui a passé en revue l’état de réalisation des 17 objectifs de développement durable dans le pays. Dans cette démarche, le Mali a bénéficié du soutien inestimable du système des Nations unies, sous la coordination du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et de l’Institut de la francophonie pour le développement durable (IFD)»,  a-t-il soutenu.
Mahamane A. Maïga a saisi l’occasion pour remercier  l’ensemble de ces partenaires pour leurs soutiens multiformes et la franche collaboration dans le processus d’élaboration de son premier rapport volontaire national sur la mise en œuvre des ODD. Il a invité les participants à suivre avec attention les différentes présentations afin d’en tirer profit pour faire face aux défis de mise en œuvre des ODD dans notre pays.
Mamadou SY
AMAP-Ségou

Laisser une réponse