Semences maraîchères : Worldveg renforce les capacités des producteurs vulnérables

0
121

Au total ce sont 148 organisations paysannes qui ont bénéficié de cette distribution

Dans le cadre du plan de riposte contre la Covid 19, le Centre mondial pour les cultures maraîchères (World Vegetable Center), a remis hier, à la direction nationale de l’agriculture, une importante quantité de semences maraîchères pour appuyer les producteurs vulnérables. Présidée par le secrétaire général du ministère de l’agriculture, Lassine Dembélé, la cérémonie, qui s’est déroulée à la direction nationale de l’àgriculture a enregistré la présence du directeur national de l’Agriculture, Oumar Tamboura, du directeur régional de Worldveg, Dr Mamadou Kabirou N’diaye et du représentant de l’Union nationale des coopératives de planteurs et maraîchers du Mali, Abdoulaye Bamba.

Ce don est composé de 150 kits de semences repartis entre six espèces, dont le gombo, le piment, l’aubergine africaine, le chorcorus (en langue bambara «zofon»), l’amarante et l’oseille de Guinée. Au total, 148 organisations paysannes seront concernées par cette distribution dans les Régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Bougouni, Koutiala, Ségou, Mopti et le District de Bamako. L’objectif de cette distribution est de contribuer au plan opérationnel qui vise à renforcer les capacités de résilience des populations rurales vulnérables aux risques additionnels que pose la Covid-19 sur les productions maraîchères et la sécurité alimentaire.

Selon le secrétaire général du département de l’Agriculture, l’apparition de la Covid-19 en mars dernier affecte de plus en plus les systèmes alimentaires des producteurs à revenus faibles et intermédiaires d’Asie et d’Afrique. Pour lui, la réduction de l’activité économique en raison des restrictions à la mobilité et au commerce semble affecter en particulier les fruits et légumes. Il estime que les maraîchers font face à de graves difficultés pour transporter et vendre leurs produits périssables et l’approvisionnement en intrants particulièrement en semences.

Lassine Dembélé a rappelé que pour atténuer l’impact de la pandémie à coronavirus sur nos systèmes de production agricole, le ministère de l’Agriculture a élaboré un plan de riposte contre la Covid-19 dont l’objectif est de soutenir les producteurs vulnérables. Parmi les actions phares retenues dans ce plan, a-t-il expliqué, figure l’appui à 150 périmètres maraîchers en intrants agricoles (engrais/semences) et en kits d’équipements pour le maraîchage.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce plan de riposte, Lassine Dembélé a aussi souligné que World Vegetable Center a décidé d’appuyer le ministère à travers la direction nationale de l’agriculture en mettant à sa disposition 150 kits de semences maraîchères. Pour lui, cet appui vient à point nommé compte tenu de l’importance de la semence dans l’amélioration de la productivité et de la production agricole. L’emploi de semences de qualité, selon lui, contribue dans une large mesure à l’augmentation des rendements des cultures de 30 à 40 %.

«Cet appui contribuera au démarrage de la campagne maraîchère dans les meilleures conditions, à assurer un bon résultat de production pour la campagne maraîchère 2020/2021, à assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle en milieu rural, à améliorer les revenus des producteurs bénéficiaires», a indiqué Lassine Dembélé.

Avant souligner que les semences seront utilisées à bon escient pour renforcer les capacités des producteurs dans les différentes zones concernées.

Pour sa part, le directeur national de l’agriculture a apprécié l’appui, car, selon lui, la campagne maraîchère commence bientôt. Avant de préciser que cette année le secteur du coton a été beaucoup affecté par les différentes crises. Comme si cela ne suffisait pas les producteurs ont éprouvé beaucoup de difficultés à commercialiser leurs productions, notamment la mangue, l’anacarde et les productions maraîchères en général qui ont souffert de la pandémie à cause des restrictions des déplacements. «Les semences qui seront données aujourd’hui, vont contribuer à renforcer les capacités des producteurs vulnérables.

Le maraîchage constitue aujourd’hui une activité très importante qui permet non seulement de contribuer à l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations mais aussi, contribue à générer beaucoup de revenus pour nos producteurs surtout les femmes», a détaillé Oumar Tamboura, avant de remercier Worldveg pour cet appui important qui permettra d’appuyer les producteurs maraîchers pour un bon déroulement de la campagne de contre saison.

Makan SISSOKO

Laisser une réponse