Semi-marathon du CENOU : L’INJS SURVOLE LES DÉBATS

0
555

Le coup d’envoi des activités sportives, artistiques et culturelles du Centre national des œuvres universitaires (CENOU) a été donné le samedi 23 février, avec la 4è édition du semi-marathon. Le marathon s’est déroulé sur le boulevard de l’Indépendance et l’événement était co-présidé par le secrétaire général du ministère de l’Education nationale, Kinnane Ag Gadeda et son homologue du ministère de l’Innovation et de la Recherche scientifique, Abdoulaye Diakité. On notait également la présence à l’événement du directeur du CENOU, colonel Ousmane Dembélé. Plus de 300 étudiants et étudiantes, issus de 15 instituts et universités, ont participé à la compétition. Les étudiants se sont affrontés sur la distance de 5 km, alors que les étudiantes ont parcouru 2 km de moins, soit 3km.
Chez les Messieurs, la course a été remportée par Bougougnon Sanago de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) qui a réalisé un chrono de 14’50’50. Les deuxième et troisième places sont revenues, respectivement à Drissa Keïta (INJS, 15’09’03) et Fousseyni Sogodogo (USJPB, 15’30’48). Les étudiants de l’Institut national de la jeunesse et des sports, Boubacar Diawara (15’32’50) et Boureïssa Kamena (15’35’53) se sont également adjugés les quatrième et cinquième places. Chez les Dames, Coumba Coulibaly (l’INJS) s’est hissée sur la plus haute marche du podium, avec un chrono de 10’ 48’59. Sa coéquipière, Mariam Sangaré s’est classée deuxième (11’48’02), alors que Oumou K. Traoré de l’ULSHB complète le podium (12’44’09). Zénabou Maïga (INJS, 12’46’10) et Alima. K Cissé (USTTB, 13’49’11) se sont classées, respectivement quatrième et cinquième de la course.
Dans son allocution de clôture, le représentant du ministre de l’Education nationale, Kinnane Ag Gadeda, a salué le bon déroulement du semi-marathon, avant d’insister sur l’importance de la compétition pour les étudiantes et étudiants. «Il faut un corps saint dans un esprit saint, cette activité sportive est l’essence de l’activité intellectuelle et les deux vont ensemble. Je suis très content de voir tous ces jeunes gens avec un tel enthousiasme s’adonner à cette belle fête. Cela prouve qu’ils veulent aller de l’avant de façon très positive», a déclaré Kinnane Ag Gadeda. Quant au directeur du CENOU, colonel Ousmane Dembélé, il a félicité les étudiants et les étudiantes pour leur participation à l’événement, ajoutant que «la fête a été belle».
Djènèba
BAGAYOKO

Laisser une réponse