Séminaire de Rabat : VERS UNE HARMONISATION DES POLITIQUES NATIONALES SUR LA MIGRATION

0
1220

Le président Boulkassoum Haïdara (g) lors de la clôture des travaux


Les travaux du séminaire international sur la migration  conjointement organisé   par la Chambre des représentants du parlement marocain et l’Union des conseils économiques et sociaux et institutions similaires d’Afrique (UCESA), à Rabat ont été  clôturés la semaine dernière. La rencontre a formulé des recommandations pertinentes   qui consignées dans  un appel  dit de Rabat  sur le phénomène  de la migration. Il s’agit notamment d’assurer une cohérence des politiques migratoires avec l’ensemble  des programmes gouvernementaux et politiques publiques; d’aligner  et faire converger  les normes internationales. A cet effet, les   parlements nationaux  sont appelés à  adopter des législations favorisant l’intégration des immigrés tout en respectant leurs droits fondamentaux .
Dans son allocution de clôture, Dr Boulkassoum Haïdara, président du CESC  et président en exercice de l’Union des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions Similaires d’Afrique (UCESA), a souhaité la forte implication de leurs institutions respectives dans la mise en œuvre effective des différentes recommandations selon un chronogramme à définir. Il a aussi insisté sur l’impérieuse  nécessité d’élaborer et de mettre en œuvre  une politique harmonisée pour la migration au tour de certains axes prioritaires dont l’intensification des campagnes  de sensibilisation sur le danger de la migration  et l’organisation au niveau de chaque Etat des cadres de concertation régionale, communale et locale sur la migration, l’emploi et le genre.
Quant au président du CESCE du Maroc, il s’est réjoui de la forte participation des pays membres de l’UCESA. Selon lui, la rencontre de Rabat aura permis  de faire la jonction entre la démocratie représentative et la démocratie participative. Nizar Baraka n’a pas manqué de saluer le leadership du président de l’UCESA, Dr Boulkassoum Haïdara, pour  la réussite  de ce séminaire.
La participation des experts venus des quatre coins du monde a  sans doute permis d’enrichir voire rehausser la qualité  des débats. Les séminaristes se sont donnés rendez-vous  au mois de décembre prochain à Marrakech (Maroc) pour une autre rencontre importante sur le  pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.
(Source : CESC)

Laisser une réponse