Sikasso : CONSTAT POSITIF

0
736

Le chef de l’exécutif régional de Sikasso, Boubacar Bagayogo, accompagné de plusieurs personnalités, a assisté à 8 heures 00, à l’ouverture du bureau de vote n° 5 du centre de vote du quartier Médine de Sikasso. Le 1er votant de ce bureau a été Souleymane Coulibaly, âgé de 72 ans et notable du quartier. Le gouverneur de la Région et sa suite ont visité plusieurs bureaux de vote de ce centre tout en donnant des conseils pratiques aux agents électoraux pour le bon déroulement du scrutin. Dans les 23 bureaux de vote du centre de Médine, les agents électoraux étaient tous présents, mais il manquait quelques délégués de l’opposition. Rappelons que la Région de Sikasso compte 2.017 centres de vote, 3.748 bureaux de vote et 1.313.299 électeurs inscrits. Pendant le 1er tour, la Région de Sikasso a enregistré 42.435 bulletins nuls, une situation liée surtout à la mauvaise utilisation de l’encre.
Les autorités régionales ont attiré l’attention des agents électoraux sur le fait que les stylos pouvaient être utilisés comme l’encre dans l’isoloir. Le gouverneur Boubacar Bagayogo et sa délégation ont aussi visité plusieurs bureaux de vote dans la commune urbaine et des communes rurales voisines.
Constat intéressant : une vingtaine de bureaux de vote dans les communes voisines de la capitale régionale étaient présidés par des femmes à l’instar de Maïmouna Sanogo qui présidait le bureau de vote n°4 de Kaboïla 2 . Il faut également signaler que beaucoup de choses ont été améliorées dans l’organisation du second tour de la présidentielle. Cependant, l’affluence était timide dans les centres de vote que le gouverneur a visités le matin. Par exemple à 9 heures 15, le bureau de vote n°1 de la gendarmerie comptait un seul votant contre une dizaine dans certains bureaux du quartier Fama ou Kaboïla 2. Le constat général est qu’au départ, l’affluence était vraiment faible dans les centres de vote dans la capitale du Kénédougou, même si certains citoyens tablaient sur une amélioration dans l’après-midi.
Fousseyni
DIABATÉ
AMAP-Sikasso

Laisser une réponse