Sikasso : LE PROJET BECEYA FAIT LE POINT DE SES INTERVENTIONS AVEC LES ACTEURS

0
350
Les participants à la rencontre inter régionale

La capitale du Kénédougou a abrité les 19 et 20 février derniers une rencontre inter régionale sur le projet « amélioration de l’environnement sanitaire pour les mères et les enfants dans les centres de santé au Mali » (BECEYA). La rencontre a regroupé plus d’une centaine de responsables des services socio-sanitaires, d’élus des collectivités territoriales, les représentants des associations de santé communautaire des régions de Kayes, Ségou et Sikasso ainsi que certains services centraux du département de la Santé et les représentants du projet BECEYA.
Prévu sur une période de 5 ans (2015-2020), le projet BECEYA est financé à hauteur de 9 milliards de Fcfa par Affaires mondiales Canada (AMC) et exécuté par le centre de coopération internationale en santé et développement (CCISD) à titre d’agence canadienne d’accompagnement (ACA). Il compte couvrir environ 150 centres de santé durant les cinq années d’intervention. Le Projet a pour objectif de contribuer à l’amélioration de l’accès des Maliennes et Maliens à des services de base de qualité, respectueux de l’environnement et qui répondent à leurs besoins, particulièrement à ceux des femmes, des nouveau-nés, des enfants et des jeunes des régions de Kayes, Ségou et Sikasso couvertes par le projet.
Les responsables des localités concernées se sont joints au CCISD pour faire le point sur les résultats atteints dans les 128 centres de santé appuyés par le projet BECEYA afin de partager les leçons apprises dans le cadre des interventions et corriger les insuffisances.
Dans son intervention le coordinateur national du Projet, Abdoul Karim Makalou, a souligné que BECEYA a appuyé la mise en place des cadres de concertation au niveau des districts sanitaires et au niveau régional dans les différentes localités. Pour lui, en mettant l’ensemble des acteurs et des actrices autour de la même table, le projet a voulu créer à travers la rencontre, un espace d’échanges entre les régions en vue du partage d’expériences et la capitalisation des bonnes pratiques. M. Makalou a précisé que 4 ans de présence sur le terrain a permis au projet de constater les énormes besoins et les nombreuses attentes des communautés par rapport à l’eau, l’assainissement, l’énergie solaire dans les centres de santé. Les synergies d’actions et les complémentarités telles que celles promues par le Canada sont utiles pour que les différents appuis convergent vers l’atteinte des objectifs du gouvernement malien, a-t-il conclu.
Selon le directeur général du CCISD, Robert Beaudry, les résultats espérés dans le cadre de l’intervention du projet ont été largement atteints. Plusieurs centres de santé à travers le pays ont été dotés en infrastructures et équipements notamment en points d’eau, latrines, fosses à résidus, énergie solaire, incinérateurs solides sans oublier la formation des agents pour l’utilisation, la maintenance et la réparation adéquate des équipements.
Pour le représentant du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, Gaoussou Kéïta qui a présidé la cérémonie d’ouverture, l’amélioration de l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement dans les établissements de santé s’inscrivent dans les préoccupations des autorités sanitaires du pays. Le département en charge de la santé, en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers, a défini et quantifié le paquet minimum pour l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement dans les établissements de santé au Mali, a-t-il ajouté.
Au cours des deux jours de travaux, les participants ont fait le bilan de l’intervention du projet BECEYA dans notre pays, les réalisations, les leçons apprises et les défis à relever.
Cette rencontre inter-régionale a été l’occasion pour les acteurs et bénéficiaires venus des 3 régions, de réfléchir aux pistes de solutions envisageables pour assurer la pérennité des interventions en milieu de soins au-delà du Projet, dont la fin est prévue pour 2020.
Fousseyni
DIABATÉ
AMAP-Sikasso

Laisser une réponse