SIKASSO PREND EN COMPTE LA RÉALITÉ DU TERRAIN

0
723

Les concertations régionales sur la réorganisation territoriale qui ont effectivement démarré mardi dans la capitale du Kénédougou, regroupent des centaines de participants. Ils sont constitués des représentants de l’administration, des collectivités territoriales, des chefferies traditionnelles, de la société civile et des partis politiques de l’opposition et de la majorité.
Ces concertations sur la réorganisation territoriale visent à rapprocher davantage l’administration des populations, redimensionner les grands espaces pour permettre à l’Etat de mieux encadrer les collectivités territoriales et de favoriser l’atteinte des objectifs de développement économique, social et culturel.
A l’ouverture des travaux se trouvaient les gouverneurs de Sikasso Boubacar Bagayogo, de Bougouni, Mahamoudou Bagna Djiteye et de Koutiala, Seydou Traoré. Dans son intervention, le gouverneur de la Région de Sikasso, Boubacar Bagayogo, a salué la présence des responsables venus de toutes les localités concernées. Il a indiqué que cette réorganisation permettra de trouver les solutions pour relancer la dynamique de l’apaisement et de la stabilité afin d’aboutir à des consensus garantissant notre devenir commun.
Après l’exposé sur le projet de réorganisation des circonscriptions administratives par les experts du département de l’administration territoriale, Ibrahim Féfé Koné et Mamadou Coulibaly, les participants ont été scindés en deux commissions de travail thématiques. La première commission planche sur la création des circonscriptions administratives et la seconde sur la création des collectivités territoriales. Pendant trois jours, les participants vont étudier ce projet et émettre des avis et des suggestions par rapport à la réalité du terrain.
Fousseyni
DIABATÉ
AMAP-Sikasso

Laisser une réponse