Sikasso : Réception du Seuil de retenue d’eau de Fassoumana

0
123

Le surcreusement de la mare vise à retenir suffisamment d’eau pour faire de la pisciculture

Une mission du Conseil régional de Sikasso (CRS) composée des responsables de la collectivité, du directeur général-adjoint de l’Agence pour le développement régional (ADR) et des chefs de services techniques a procédé, mardi dernier, à la réception provisoire du seuil de retenue d’eau de Fassoumana dans la Commune rurale de Kabarasso (130 km de Sikasso). Financé à hauteur de 75 millions de Fcfa par la coopération danoise, cet ouvrage est constitué d’un seuil, d’une digue et d’une mare. Le seuil de retenue d’eau était une doléance des populations de Fassoumana, confrontées au manque d’eau pour l’abreuvement des animaux pendant la saison sèche. Le village est situé entre des collines et n’a aucun débouché sur les cours d’eau, alors que le cheptel est estimé à 10.000 têtes.

Le maire de la Commune de Kabarasso, Tayirou Berthé a invité les agriculteurs à abandonner les champs se trouvant aux abords de l’ouvrage, expliquant que tous les alentours du seuil seront inondés d’eau pendant la saison hivernale. Pour les techniciens de l’entreprise Sanké Construction BTP qui a réalisé les travaux, l’infrastructure améliorera la nappe phréatique et les puits du village accèderont facilement à l’eau. Le président du Conseil régional de Sikasso, Yaya Bamba a remercié la coopération danoise pour son accompagnement et a invité les responsables de la Commune à mettre en place un comité de gestion et d’entretien du seuil en vue de sa pérennisation.

Pour Yaya Bamba, le surcreusement de la mare vise à retenir suffisamment d’eau qui pourra être exploitée dans le cadre de la pisciculture. Dès lors, on comprend la joie des populations qui se sont fortement mobilisées pour donner un éclat particulier à la cérémonie de réception provisoire. Yaya Bamba a également remercié l’entreprise Sanké Construction BTP et le bureau de contrôle SETADE pour la qualité du travail avant d’indiquer que toutes les réalisations dont les remises provisoires ont été faites, font partie du programme 2019 du Conseil régional. Le nouveau programme, à savoir celui de 2020 démarrera sous peu, a-t-il précisé.

Fousseyni DIABATÉ
Amap-Sikasso

 

Laisser une réponse