Site web du Groupe de suivi budgétaire : UN OUTIL ESSENTIEL D’INFORMATION

0
319

Le nouveau site du Groupe de suivi budgétaire (GSB) a été lancé, hier, à l’Hôtel Massaley, sous la présidence du Secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Communication, Cheick Oumar Maïga. C’était en présence du président du GSP, Tiémoko Souleymane Sangaré et de la directrice adjointe de Mali SNGP, Zyck Bagguett.
Pour répondre aux besoins d’accès des populations maliennes à l’information sur la gestion des finances publiques, le Programme d’appui à la gouvernance local, en anglais, Mali Sub-National Governance Program (Mali SNGP), un programme de cinq ans financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID), a apporté son appui technique et financier au GSB dans le développement d’un site web qui est disponible à travers le lien www. groupedesuivibudgétaire.org.
En effet, à travers ce site web du GSB, les populations, les structures publiques auront un accès en temps réel à des informations fiables, toute chose qui contribuera à l’amélioration de la participation citoyenne, de la transparence dans la gestion des ressources publiques, de la redevabilité sociale ainsi que la fourniture de services sociaux de base de qualité aux populations.
Selon le président du GSB, ce site web mis à la disposition du public vise à renforcer l’accès des populations aux informations relatives à la transparence dans la gestion des ressources publiques. Tiémoko Souleymane Sangaré a remercié le gouvernement qui ne ménage pas ses efforts pour accompagner le GSB dans ses différents chantiers de construction de la nation. Il a également remercié le ministère de l’Economie numérique et de la Communication pour avoir accepté de s’engager avec le GSB pour le lancement du site web.
Dans son intervention, la directrice adjointe de Mali SNGP, Zick Bagguett, a rappelé que Mali SNGP est une initiative du gouvernement malien financé par l’USAID. Il s’inscrit en droite ligne du document cadre de politique nationale de décentralisation du Mali et contribuera, a-t-elle souligné, à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, aidant ainsi les Maliens à se forger un avenir démocratique, résiliant et prospère, conformément à la mission et à l’objectif de l’USAID. «Le site web du GSB ainsi que les comptes Facebook, Twitter et Instagram sont des instruments de communication solides mis au service de la société civile et des populations maliennes afin d’améliorer la confiance entre l’Etat et les citoyens», a-t-elle expliqué. Elle a ajouté que ce site ainsi que les comptes sur les réseaux sociaux ont été réalisés grâce à l’appui technique et financier de l’USAID, à travers Mali SNGP. Elle a, par ailleurs, invité les participants à utiliser et à disséminer ces instruments de communication au bénéfice des populations maliennes.
Le Secrétaire général du ministère de l’Economique Numérique et de la Communication, a félicité le GSB pour avoir initié ce projet avec l’accompagnement de l’USAID, à travers Mali SNGP. Pour Cheick Oumar Maïga, le renforcement national et régional des systèmes de gestion des finances publiques, l’amélioration de la coordination de la communication entre le gouvernement, la population et la société civile, que ce soit au niveau national ou régional, resteront toujours une préoccupation majeure dans le cadre d’une gouvernance saine et transparente. «Nous encourageons cette dynamique de l’USAID envers la société civile malienne pour qu’elle puisse jouer davantage son rôle d’avant-garde dans le contrôle de l’action publique», a-t-il déclaré. Il a, enfin, assuré que son département ne fera pas l’économie de ses efforts pour accompagner le GSB dans la réussite de ses missions.
Abdoul Karim
COULIBALY

Laisser une réponse