Situation covid19 : 56 cas, 6 décès et 12 cas de guérison

0
674

La bonne nouvelle, c’est que dans un intervalle de quatre jours, soit du 4 au 7 avril, il y a 12 patients guéris du coronavirus dans notre pays. Après une première personne remise totalement du coronavirus samedi dernier, 8 autres patients ont été guéris lundi passé, ainsi que 3 autres hier. Ils sont tous retournés dans leurs domiciles respectifs. Par contre, les services de santé ont enregistré 9 nouveaux cas à la date du 7 avril dernier. Ces cas ont été découverts en Commune I (2 cas,), commune II (1 cas), Commune III (1 cas) Commune IV (2 cas, dont 1 décès à l’arrivée), Commune V (2 cas) et dans la Région de Mopti (1 cas du côté de la MINUSMA). Ce qui porte le total des cas de Covid-19 confirmés à 56 pour 6 décès enregistrés.

7,5 TONNES DE FOURNITURES MÉDICALES POUR L’UNICEF-MALI

L’Union européenne (UE) et le gouvernement du Danemark ont financé l’envoi de 7,5 tonnes de fournitures médicales essentielles pour l’Unicef-Mali, livrées samedi dernier à Bamako par avion, selon un communiqué de presse rendu public hier. Ces fournitures médicales permettront à l’Unicef de maintenir son assistance humanitaire aux enfants et familles au Mali, ainsi qu’au gouvernement malien, pour prévenir et combattre la pandémie de Covid-19 en coordination avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Système des Nations unies. Ce vol est le premier à atterrir au Mali pour soutenir les efforts humanitaires coordonnés pour répondre à la pandémie. Des équipements supplémentaires devraient être livrés à notre pays dans les prochains jours.

LA BAD LÈVE PLUS DE 1.500 MILLIARDS DE FCFA

La Banque africaine de développement a levé la semaine dernière 3 milliards de dollars (environ 1.500 milliards de Fcfa) sur les marchés financiers internationaux à travers un emprunt obligataire social «Combattre le Covid-19». Destinée à atténuer les effets de la pandémie de Covid-19 sur la vie des populations africaines et les économies du continent, cette émission obligataire sociale est aujourd’hui le plus gros emprunt social libellé en dollars américains, ayant jamais été placé par un émetteur sur les marchés financiers internationaux. Il représente aussi le plus gros emprunt global de référence jamais émis par la Banque africaine de développement. L’émission porte un coupon de 0,75%, et une échéance de trois ans.

L’UNION AFRICAINE S’IMPATIENTE

L’Union africaine (UA), visiblement impatiente de voir les annonces de soutien en faveur de nos pays, invite ses partenaires à plus de solidarité agissante en matérialisant leurs annonces. «Nous avons entendu beaucoup d’annonces du FMI, de la Banque mondiale, des Nations unies, de l’Union européenne. Un élan de solidarité qui est en train de prendre forme. Il est plus qu’urgent de matérialiser toutes ces bonnes intentions. Cette pandémie ne doit pas être l’oraison funèbre du multilatéralisme, mais au contraire être transformée en hymne au multilatéralisme et à la solidarité entre les différentes composantes de la communauté internationale», a déclaré le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat.

Laisser une réponse