Situation du Mali : La Cedeao maintient ses sanctions

0
159

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(Cedeao), maintient les sanctions économiques contre le Mali. Mieux, elle somme les militaires au pouvoir de désigner un président et un Premier ministre civils d’ici le 15 septembre prochain pour diriger la transition.

C’est l’une des principales décisions issues des conclusions du 57è Sommet ordinaire des chefs d’États et gouvernements de l’institution sous régionale tenue lundi à Niamey, la capitale nigérienne, consacrée essentiellement à l’évolution de la situation au Mali.

Toutefois, au-delà de cette mesure forte, les huit chefs d’État présents sur les 15 membres de la Cedeao ont unanimement salué la décision du Comité national pour le salut du peuple de permettre l’évacuation de l’ancien président de la République pour ses contrôles sanitaires.

Il faut retenir que cette 57è session ordinaire a aussi été consacrée à la désignation du nouveau président de la Cedeao. Ainsi, c’est le président ghanéen, Nana Akufu-Addo qui succède au président sortant Mahamadou issoufi, président de la République du Niger.

Ce sommet ordinaire de la Cedeao intervient à mi-chemin entre la validation des termes de référence et l’ouverture, jeudi prochain, des concertations nationales dont l’objectif est d’élaborer la feuille de route de la transition dans la plus grande inclusivité à l’initiative du CNSP.

A.TRAORÉ

Laisser une réponse