Situation socio-politique : Appel à mettre le Mali au-dessus des ambitions personnelles

0
268

Face à la situation socio-politique délétère du pays, les confessions religieuses et les organisations de la société civile (OSC) se sont rassemblées hier au Mémorial Modibo Keïta, pour réaffirmer leur attachement à la Constitution, invitant les Maliens au respect de nos valeurs sociétales qu’ils considèrent comme cardinales.

La cérémonie de déclaration solennelle a réuni autour du secrétaire général du Haut conseil islamique (HCI), Mamadou Diamoutani, les représentants des églises catholiques et protestantes, respectivement le révérend Dr Nouh Ag Infa Yattara, et l’Archevêque de Bamako, le Cardinal Jean Zerbo. La rencontre a aussi enregistré la présence du représentant des chefs de quartiers de Bamako, de plusieurs faitières de la société civile dont la Cafo, le SNJ.
Dans cette déclaration solennelle lue par le secrétaire général du HCI, les confessions religieuses et les organisations de la société civile ont indiqué que le respect de la Constitution est un gage de stabilité qui garantit la liberté d’expression et de manifestation dans le respect de la loi. Convaincus que le Mali reste notre bien commun à préserver et à renforcer, les responsables religieux et de la société civile saluent toute initiative contribuant à l’apaisement du climat social.
Aussi, regrettent-ils que le traitement fait des résultats des dernières élections législatives a contribué à la détérioration du climat politique. « Nous insistons sur le respect du vote du peuple malien, au travers, entre autres, de l’exigence de transparence dans les élections qui sont et demeurent un pan important dans l’avènement et le renforcement de la démocratie », a martelé Mamadou Diamoutani.
En outre, la déclaration rappelle que la satisfaction des besoins fondamentaux du citoyen fait partie des missions régaliennes de l’État, notamment la protection des personnes et de leurs biens, le droit à l’éducation, à la santé et à la justice. Pour terminer, les confessions religieuses et les OSC demandent à tous les Maliens de mettre le Mali au-dessus des ambitions et désirs personnels.

Aboubacar TRAORE

Laisser une réponse