Situation sociopolitique : L’UNTM pour une conférence nationale souveraine

0
361

L’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) a, dans un communiqué dont copie a été déposée à notre rédaction, expliqué avoir suivi avec une vive préoccupation les événements intervenus, le 18 août dernier, dans notre pays. La plus grande centrale syndicale du pays, toujours fidèle à son attachement aux valeurs républicaines et démocratiques, s’est toujours opposée à toute prise du pouvoir par les coups de force.

L’UNTM pressentant les prémices d’une crise socio-politique avait depuis 2015 fait des propositions à la classe politique malienne, dont l’organisation d’une conférence nationale souveraine devant aboutir à l’avènement de la IVè République.

Après analyse de la situation, elle avait élaboré un document de sortie de crise adressé à tous les protagonistes et à tous les acteurs pouvant intervenir dans la gestion de cette crise. L’UNTM a pris acte de la démission du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (qui a procédé de la dissolution de l’Assemblée nationale et du gouvernement) et de la déclaration du Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

Elle invite le CNSP à la mise en œuvre des orientations contenues dans sa déclaration liminaire, notamment le retour à l’ordre constitutionnel dans les meilleurs délais.

Laisser une réponse