Suivi et évaluation des projets : TRENTE AGENTS DE L’ADMINISTRATION OUTILLÉS

0
1588

Dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Mali et le Japon, trente agents des structures de suivi et d’évaluation, notamment les Cellules de planification et de suivi (CPS) et certaines directions ont reçu, hier, une formation sur le thème: «Suivi et évaluation des projets». C’était lors d’un atelier qui a été organisé par le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, dans ses locaux à Koulouba. L’ouverture des travaux de cette session était présidée par le secrétaire général dudit département, Mahamane Maïga, en présence de ses proches collaborateurs.
La réunion visait à renforcer les capacités de ces agents dans le domaine de suivi et évaluation des projets, en vue de leur bonne exécution. Pour le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, cette session de formation, qui se tient juste une semaine après celle tenue sur l’aide publique au développement du Japon, dénote de la volonté du gouvernement du Japon à renforcer sa coopération avec le Mali. Par ailleurs, Mahamane Maïga a estimé que le suivi et évaluation des projets est une étape importante dans la mise en œuvre d’un projet. «Il permet d’orienter pour une meilleure prise de décision et d’actions visant l’atteinte des résultats, en d’autres termes, améliorer la rentabilité et l’efficacité du projet», a-t-il expliqué. A en croire le secrétaire général du ministère en charge des Affaires étrangères, cette formation permettra de consolider davantage les connaissances en matière de suivi et évaluation des projets financés par le partenaire japonais et d’autres partenaires du Mali.
En outre, M. Maïga s’est dit convaincu que les différents exposés qui ont été présentés permettront de familiariser les participants sur les procédures de gestion de l’aide japonaise au Mali. Toute chose qui cadre bien avec la vision du gouvernement qui a «toujours mis l’accent sur l’exécution correcte des différents projets qu’on a signés avec les différents partenaires», a fait savoir M. Maïga. Enfin, il a remercié le gouvernement du Japon pour son soutien dans le cadre du développement de notre pays.
Bembablin
DOUMBIA

Laisser une réponse