Tendances, Afrique : Les data center atteindront 3 milliards de dollars d’ici 2025

0
106

Le marché des centres de traitement des données (Data Center) en Afrique devrait connaître une croissance supérieure à 12% d’ici 2025, et dépassé 3 milliards de dollars en termes de chiffre d’affaires.

Avec la présence des géants tels que Microsoft, Google et Huaweï, les demandes pour les services cloud des PME, grandes entreprises et autres agences gouvernementales, augmentent de façon significative. Dans les prévisions, 70% des opérations commerciales de toute la région passeront aux services cloud d’ici 2025.

Le Maroc, l’Afrique du Sud, le Kenya, le Maroc, le Nigéria et l’Égypte sont à la pointe de cette transition numérique. Ces pays ont enregistré une forte utilisation des services d’analyse et d’adoption basés sur le cloud.

De nombreux pays africains sont loin d’une transition complète vers le cloud. Cependant, des développements positifs sont attendus par la mise en place de la connectivité sous-marine intérieure. Cela améliorera fortement l’accès à Internet sur le continent et permettra une meilleure utilisation des services digitaux.

Ce qui encouragera les entreprises à migrer vers le cloud. La plupart des investissements africains sont tirés par les fournisseurs de services de télécommunications, les entreprises et les agences gouvernementales. La pandémie en cours a également augmenté considérablement le trafic de données et mis en lumière l’importance du numérique dans l’évolution de la société.

Zena TRAORÉ-DIAKITÉ
Fondatrice & Directrice de Kennyce
Consulting & Formation

Laisser une réponse