Tendances : Du raphia pour des sacs de luxe Made in Africa

0
304

Un design moderne, une finition luxueuse, des couleurs pop, une identité artistique marquée par des formes bombées obtenues à partir de fibres de raphia (feuilles de palmier) soigneusement assemblées à la main par un groupement de femmes du village de Bolgatanga (au Ghana). Si nous devons retenir une description pour les sacs AAKS, ça sera certainement celle-ci.

Made in Ghana, la marque de maroquinerie de luxe ghanéenne AAKS a été fondée par la jeune créatrice ghanéenne Akosua Afriyie-Kumi. L’idée ? Promouvoir dans le monde les savoir-faire artisanaux de son pays natal à travers des sacs en raphia, durables et écologiques.

La designer va donc savamment utiliser les techniques de fabrication ancestrales pour donner vie à des créations contemporaines avec une identité purement africaine.

Tous les sacs AAKS sont confectionnés à la main par des femmes, à partir de raphia produit par des agriculteurs locaux. La production commence par la récolte des fibres qui sont ensuite teintées pour obtenir des couleurs exclusives. C’est alors que les artisanes entrent dans la danse.

Elles se rassemblent en général sous le Baobab du village pour faire vivre l’héritage et l’art du tissage. Les mains entremêlent délicatement les fils de raphia, différentes couleurs s’embrassent pour former un tout.

La touche finale est apportée par des matériaux comme le cuir et cuivre qui apportent le chic et l’élégance. L’authenticité de chaque sac se trouve dans la signature de celle qui l’a soigneusement confectionnée. La qualité et l’originalité des maroquineries AAKS n’ont rien à envier aux marques de luxe traditionnelles du marché mondial.

En plus d’être luxueux, raffinés et épurés, les sacs à main d’Akosua Afriyie-Kumi sont 100% naturels et ont la particularité d’être éthique. La jeune fille fait aujourd’hui travailler plus de 45 tisserands du village de Bolgatanga et contribue efficacement au développement économique du Ghana. Avec ses produits qui se vendent un peu partout sur la planète (Paris, Londres, Tokyo et New-York), elle fait briller l’artisanat africain sur le toit du monde et réalise certainement le rêve de beaucoup de créateurs du continent.

Zena TRAORÉ DIAKITÉ
Fondatrice & Directrice de Kennyce Consulting & Formation

Laisser une réponse