Terrorisme au Sahel : Les Britanniques et les Américains maintiennent leur soutien à Barkhane

0
376

Londres et Washington vont remettre à plus tard leurs décisions de réduire leur dispositif militaire déployé en Afrique de l’Ouest, selon Florence Parly, la ministre française des armées.

Florence Parly a dévoilé cette information dans un entretien accordé au quotidien régional français Sud Ouest, vendredi 24 avril 2020.

« Le Royaume-Uni a décidé de maintenir ses hélicoptères Chinook sur place. Quant aux Etats-Unis, ils ont différé leur décision de désengagement. Leurs moyens sont toujours en place », a-t-elle précisé dans les colonnes de Sud Ouest.

Mohamed TOURÉ

Laisser une réponse