Tienfala et Sabalibougou : LE MINISTRE MAGUIRAGA VISITE LES SITES DES MARCHÉS À BÉTAIL

0
465

Le ministre lors de son allocution à Tienfala


Dans le cadre du programme présidentiel d’urgences sociales, le ministre de l’Elevage et de la Pêche, Mme Kané Rokia Maguiraga, accompagnée d’une forte délégation, a visité, lundi dernier, les sites destinés à la réalisation des marchés à bétail de Tienfala et de Sabalibougou La visite a commencé par Tienfala, où le ministre a été accueilli par le président de la Fédération bétail viande du Mali (FEBEVIM), Aboubacar Ba, la sous-préfète de Tienfala, Touré Fanta Samaké. Ici, Mme Kané Rokia Maguiraga a visité un site d’une superficie de 15 hectares destiné à abriter le marché à bétail. Elle a rappelé que le Mali dispose d’un cheptel important et diversifié et que l’élevage est un des piliers du développement économique, social et culturel de notre pays. «L’élevage laitier et d’animaux de boucherie est pratiqué par toutes les couches sociales du Mali», a-t-elle souligné.
Selon Mme Kané Rokia Maguiraga, malgré l’importance du cheptel, le système d’approvisionnement des abattoirs et des producteurs de lait en animaux de bonne qualité mérite d’être amélioré. En outre, elle a déclaré qu’il s’agit aussi de la réalisation d’infrastructures de production, de commercialisation et de transformation des productions animales, notamment les marchés à bétail et l’unité laitière, dont le site a été identifié et visité. Pour ce qui concerne le marché à bétail de Sabalibougou, il sera bâti sur une parcelle située dans le périmètre de l’abattoir du quartier sur la rive droite du fleuve Niger et celui de Tienfala sur une parcelle située au Feedlot de la localité sur la rive gauche du fleuve Niger. Le président de la Fédération bétail viande du Mali (FEBEVIM) a révélé que ces infrastructures seront réalisées avec des points d’eau pour l’abreuvement des animaux. Il a ajouté que ces installations viennent à point nommé et permettront de soulager les acteurs des tracasseries qu’ils rencontrent pour avoir accès à un marché à bétail à cause de l’urbanisation galopante.
Le site de Sabalibougou qui s’étend sur 10 hectares a été visité par le chef du département en présence du personnel de l’abattoir et des marchands de bétail. Là, Mme Kané Rokia Maguiraga a dévoilé le coup de réalisation des 2 marchés à bétail qui est de 280 millions Fcfa. Le ministre s’est réjoui du fait que la réalisation de ces 2 marchés permettra d’améliorer l’approvisionnement des éleveurs et l’ensemble de la population en animaux de leur choix et des abattoirs en animaux de boucherie de bonne qualité.
Ils contribueront ainsi au développement du sous-secteur de l’élevage. «Cela est conforme à l’ambition du président de la République qui ne ménage aucun effort pour faire de l’élevage et de la pêche des leviers du développement harmonieux et durable dans notre pays», a rappelé le ministre, à l’issue de la visite au pas de charge de ces sites.
Issa Baradian TRAORÉ

Laisser une réponse