Tombouctou : UN LIEUTENANT DU MOC ABATTU PAR DES HOMMES ARMÉS

0
501

Le mécanisme opérationnel de coordination (MOC) a été de nouveau endeuillé ce dimanche 18 novembre dans le quartier Abaradjou, à quelques encablures du rond-point  menant à la flamme de la paix. En effet, deux individus armés à bord d’une Toyota bâchée ont ouvert le feu sur le lieutenant Moulaye Touhamy Ould Youba qui vient de terminer à peine son enrôlement dans le DDR accéléré, où il a été déclaré admis.
Les témoins sur les lieux n’ont pas pu identifier les assaillants. Certains racontent que le lieutenant Moulaye Touhamy Ould Youba a été suivi quand il était à moto avec un autre individu avant qu’on ouvre le feu sur eux. Après avoir essuyé les balles, le lieutenant Moulaye auraient essayé de riposter sans succès car l’un des assaillants a vidé son charger sur lui avant de s’enfuir. Son compagnon à moto a pu s’échapper, sûrement qu’il n’était pas visé. Aux dernières nouvelles, ce dernier aurait pu rejoindre le camp du MOC, mais il était en état de choc. Les éléments de la protection civile ont soustrait le corps sans vie du lieutenant Moulaye en présence d’une foule de curieux. L’assassinat de ce jeune lieutenant de 29 ans est une grande perte pour le MOC, car, pour ceux qui l’ont connu, il était considéré comme un bon combattant, un fin stratège et un homme courageux. C’est pour la deuxième fois que le MOC à Tombouctou subit un coup dur. Cet assassinat ciblé intervient à peine 3 mois après celui du commandant Saloum Ould M’Begui qui aussi a été sauvagement abattu au soir du 9 septembre 2018 au quartier Hammabangou. Le lieutenant Moulaye Touhamy Ould Youba a été inhumé ce lundi vers 10 heures en présence des autorités administratives et politiques, des responsables des Force armées du Mali et du MOC de Tombouctou. Il laisse derrière lui 4 orphelines et une veuve inconsolables.
Moulaye SAYAH
AMAP-Tombouctou

Laisser une réponse