Tournoi UFOA Dames : Le Mali en finale

0
147

La sélection nationale féminine s’est qualifiée, hier pour le bouquet final, en dominant le Cap-Vert sur le score sans appel de 4-0. Samedi, les Maliennes affronteront en finale le Sénégal, qui a battu le Libéria 3-0

Mali-Sénégal,ce sera la finale de la première édition du tournoi Dames de la zone A de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA). La sélection nationale s’est qualifiée pour le bouquet final, en battant le Cap-Vert sur le score sans appel de 4-0. Les quatre buts des Aigles Dames ont été marqués par deux joueuses : Agueissa Diarra et Zeynabou Sidibé auteures chacune d’un doublé. La première a frappé aux 32è et 42è minutes, alors que la deuxième a marqué aux 55è et 88è minutes.

C’est la première fois que la sélection nationale féminine se qualifie pour une finale de coupe et l’équipe tentera d’aller au bout de son rêve, samedi face au Sénégal.  Des Sénégalaises qui se sont également qualifiées sans trembler face aux Libériennes, défaites 3-0. Pour revenir à la confrontation entre le Mali et le Cap-Vert, hier au stade de Makéni, le début de match a été difficile pour les nôtres, face à des insulaires techniquement limitées, mais très agressives et bien organisées. Il a fallu attendre la demi-heure pour voir Agueissa Diarra libérer les Aigles Dames, avec un coup franc qui a rebondit devant la gardienne adverse, avant de filer dans les buts (32è minute).

A deux minutes de la mi-temps, l’internationale malienne remettra ça, en envoyant une frappe enroulée pleine lucarne (42è min). Un chef d’oeuvre qui sera salué par tout le stade de Makéni. On connaît la suite : au retour des vestiaires, Agueissa Diarra passera le relai à Zeynabou Sidibé qui scellera le sort de la rencontre, en inscrivant deux nouveaux buts (55è min et 88è min). Score final : 4-0 pour le Mali qui signe ainsi, son quatrième succès, en autant de matches et cerise sur le gâteau pour les protégées du sélectionneur Mohamed Saloum, l’équipe n’a toujours pas encaissé de buts. Autant la défense de la sélection nationale fait montre de solidité depuis le début du tournoi, autant la ligne d’attaque continue à flamber (15 buts en 4 matches).

Hier, après le coup de sifflet final de la rencontre, c’était la fête dans le camp des quatrièmes de la dernière CAN-féminine. Joueuses, responsables techniques et supporters ont manifesté leur joie pendant de longues minutes et fait vibrer les gradins du stade de Makéni. «Comme mes coéquipières, je suis très contente de la victoire. Le début de la rencontre a été difficile. Nous avons pu résister aux assauts des Cap-Verdiennes pour ensuite marquer les premières. Nous nous sommes battues et nous avons gagné au finish», a réagi la défenseure Fatou Dembélé.

Quant à Agueissa Diarra, élue meilleure joueuse de la rencontre, elle a remercié les supporters. «Je dis chapeau aux supporters. Je n’oublie pas que c’est grâce aux bénédictions du public malien que nous avons pu nous qualifier pour la finale», dira l’attaquante. Quant au sélectionneur national, Mohamed Saloum «Houssei», il se projette déjà vers la finale. «Je félicite les joueuses, je suis content pour elles et pour l’ensemble du peuple malien. Mais le travail n’est pas fini, nous devons jouer contre le Sénégal, un match capital qu’il faut absolument remporter pour être sacré championne», a confié le technicien malien. «Dans une compétition, il n’y a pas de matches à négocier, on doit remporter toutes les rencontres pour prétendre au trophée.Nous devons donc continuer sur la même lancée parce qu’il reste encore une rencontre», insistera Mohamed Saloum.

Envoyée spéciale

Djènèba BAGAYOKO

Laisser une réponse