Tournoi UFOA des Dames : Les Aigles dames à Freetown depuis hier

0
148

La sélection nationale féminine de football est arrivée hier à Freetown, la capitale de la Sierra Leone. à partir de mercredi, les Aigles Dames, comme on les appelle, participeront à la première édition du tournoi de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA). La compétition mettra aux prises les sélections de la zone A qui comprend 9 pays : le Mali, la Sierra Leone (pays hôte), le Cap-Vert, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Gambie, le Liberia, la Mauritanie et le Sénégal. Mais la Mauritanie a déclaré forfait et ne participera pas à cette première édition, prévue du 25 février au 7 mars.
Parmi les pays en lice, on note que le Mali est la nation qui a participé à la dernière édition de la CAN-féminine, Ghana 2018. Les neuf pays ont été répartis en trois groupes de trois et les matches se disputeront dans trois villes : Bo, Kenema et Makéni. Les Aigles Dames seront logées à Makéni. Le sélectionneur national, Mohamed Saloum a sélectionné 18 joueuses et la veille de leur départ de Bamako, les Aigles Dames ont reçu la visite du président de la Fédération malienne de football (Femafoot), Mamoutou Touré «Bavieux» et du président de la Commission du foot féminin de la Femafoot, Me Famakan Dembélé. «Je suis là pour vous dire que la fédération ne ménagera aucun effort pour vous soutenir. On n’a pas eu de terrain d’entraînement pour vous, mais par amour pour votre pays, vous avez accepté de vous entraîner sur un minuscule terrain. Tout le pays vous soutient et compte sur vous pour revenir avec le trophée», a lancé Bavieux Touré aux joueuses, avant de remettre une enveloppe de deux millions de F cfa à la sélection au nom de la Femafoot.
En réponse, le sélectionneur des Aigles Dames expliquera qu’il a sélectionné les joueuses qui évoluent dans le championnat, avant d’afficher son optimisme pour la suite des événements. «Je fais confiance à ces 18 joueuses qui évoluent toutes en championnat. Elles sont bien en jambes, je ne pouvais pas choisir tout le monde pour cette campagne, mais je tiens déjà à dire aux autres qui n’ont pas été sélectionnées pour ce tournoi, de ne pas se décourager, de continuer à travailler parce que les portes de la sélection resteront ouvertes à tout le monde», a dit le technicien qui pense que ce tournoi sera un test grandeur nature dans la perspective des éliminatoires de la prochaine CAN-féminine.
Les Aigles Dames feront leur entrée en lice, le mercredi 26 février face à la Gambie au Stadium Makeni Town, à 16h et 48h plus tard, Fatoumata Doumbia et ses coéquipières en découdront avec le Libéria, avant de boucler la phase de poules, le dimanche 1er mars, contre la Guinée-Bissau.
Djènèba
BAGAYOKO

Les 18 joueuses
Gardiennes : Fatoumata Karentao (USFAS), Adoudou Konaté (Super Lionnes). Défenseures : Fatoumata Doumbia (AS Mandé), Oumou Traoré (AS Mandé), Aïcha Samaké (AS Mandé), Aminata Sacko (Super Lionnes), Fatou Dembélé (Amazones CV),. Milieux : Sarantou Traoré (Super Lionnes), Bintou Koité (AS Mandé), Binta Diarra (AS Real), Bernadette Togo (Badenya AC). Attaquantes : Ageuissa Diarra (Super Lionnes), Oumou Koné (Super Lionnes), Adam Bagayoko (Amazones CV), Sira Keïta (Usfas), Zeïnabou Sidibé (Amazones CV), Fatoumata Bah (Amazones CV), Aïssata Sangaré (Amazones CV).
Entraîneur : Saloum Mohamed «Houssei ».

Laisser une réponse