Tournoi UFOA : Les aigles locaux sans soucis, face au Niger

0
92

Pour leur entrée en matière, le capitaine Mohamed Camara et ses coéquipiers ont facilement dominé la sélection nigérienne 3-1, lundi au stade Lat Dior de Thiès. En quarts de finale, l’équipe affrontera la Sierra Leone qui a éliminé le Liberia

Le sélectionneur national Nouhoum Diané l’avait dit avant son départ de Bamako, dans une compétition, le premier match est toujours important et doit être négocié à tout prix. Le message du technicien a été reçu cinq sur cinq par les Aigles locaux qui, pour leur entrée en matière, ont écrasé le Niger 3-1, lundi au stade Lat Dior de Thiès. Les trois buts de la sélection nationale ont été marqués par Issaka Samaké (3è min s.p.), Moussa Koné «Koffi» (63è min) et Ibourahima Sidibé (67è min).
Ibrahima Abdoul a sauvé l’honneur du Niger en toute fin de partie (84è min). Grâce à ce succès, les protégés de Nouhoum Diané se qualifient pour les quarts de finale et affronteront la Sierra Leone qui a assuré le service minimum contre le Liberia (1-0). Mission accomplie donc pour le capitaine Mohamed Camara et ses co-équipiers qui, au delà du résultat, ont laissé une bonne impression sur l’ensemble de leur prestation. Non seulement, ils se sont montrés supérieurs aux Ména (surnom de la sélection du Niger) dans la production du jeu, mais l’équipe a également prouvé qu’elle avait du caractère.

Cerise sur le gâteau, l’ailier Mamaye Coulibaly a été élu Homme du match. Le joueur du Stade malien a été à la base des deux premiers buts des Aigles locaux. Dès la 3è minute, il a provoqué un penalty qui sera transformé par Issaka Samaké. Sur le deuxième but du Mali, l’ancien joueur du CSK s’est débarrassé de deux joueurs nigérians dans son couloir gauche, avant de centrer au 2è poteau pour Moussa Koné qui n’a eu aucune peine à marquer (63è min).

Samou Sidibé (n° 3) et ses coéquipiers n’ont pas eu besoin de forcer leur talent pour battre le Niger

Dimanche, les protégés du sélectionneur national Nouhoum Diané effectueront leur 2è sortie, contre la Sierra Leone pour une place en demi-finale. Pour le technicien malien, les choses sont désormais très claires, il faut gagner tous les matches. «Il n’y a plus de calculs à faire, nous devons gagner pour atteindre le dernier carré. Nous avons déjà oublié la victoire 3-1 face au Niger.
Nous sommes gourmands et nous voulons aller le plus loin possible dans ce tournoi», a-t-il martelé après le match contre le Mena national. «Les joueurs sont conscients de l’enjeu de ce match et m’ont tous promis la victoire dimanche contre les Sierra Leonais». «Je suis optimiste pour cette rencontre, c’est vrai, l’équipe n’a jamais affronté la Sierra Leone, mais nous avons les moyens de venir à bout de cette équipe. Nous respectons toutes les équipes, mais si nous sommes là, c’est pour rentrer au pays avec le trophée», a ajouté Nouhoum Diané que nous avons joint au téléphone. Le capitaine de la sélection nationale, Mohamed Camara affiche également son optimisme, après l’entrée en matière réussie contre le Niger.

«Nous avons bien démarré le tournoi, c’est un bon signe. Nous sommes conscients de l’importance du match qu’il faut gagner pour aller en demi-finale. Nous sommes motivés et notre objectif est de remporter le trophée», a confié Mohamed Camara.
A l’instar du Mali, la Côte d’Ivoire a également décroché sa qualification pour les quarts de finale, en battant le Cap-Vert sur le score sans appel de 4-1. Le prochain adversaire des Éléphants s’appelle le Togo qui a créé la sensation, en dominant 2-1 le Nigeria. Le coup d’envoi de cette 2è édition du tournoi UFOA a été donné, le samedi 28 septembre à Thiès au Sénégal. Organisée par l’Union des fédérations d’Afrique de l’Ouest, la compétition est réservée aux sélections nationales locales, au nombre de 16.
Djènèba
BAGAYOKO

LES 20 JOUEURS DE LA SÉLECTION NATIONALE
Djigui Diarra (Stade malien), Cheick Abdoul Cadri Sy (Onze Créateurs), Issaka Samaké (Stade malien), Ismaël Bamba (Réal), Samou Sidibé (Stade malien), Mohamed Camara (Réal), Souleymane Coulibaly (Stade malien), Mamadou Doumbia (Stade malien), Bakoffi Ouattara (Réal), Aly Dessé Sissoko (Stade malien), Sadio Kanouté (Stade malien), Moussa Kyabou (USC Kita), Mamadou Cissé (Djoliba), Makan Samabaly (Réal), Sambou Sissoko (Djoliba), Oumar Traoré (Stade malien), Mamaye Fousseyni Coulibaly (Stade malien), Moussa Koné (Stade malien), Amadou Camara (Réal), Ibourahima Sidibé (Réal). Entraîneur : Nouhoum Diané.

Laisser une réponse