Transformation agro-alimentaire : Le couscous riz aux Légumes s’invite dans nos assiettes

0
245

L’Association des femmes de 24 villages de la Commune rurale de Baguinéda a présenté vendredi dernier son nouveau produit : le couscous de riz aux légumes. La dégustation de ce nouveau produit alimentaire a eu lieu au restaurant Bafing, sis au Quartier du fleuve. C’était en présence de la présidente de la Coordination des associations et ONG féminines du Mali (Cafo), Mme Barry Aminata Touré et celle de Tanima 2000, Fanny Bréchard. Y étaient aussi présents, le promoteur du restaurant Bafing, et président de Slow-Food Mali, Ibrahim Tounkara, et plusieurs productrices et transformatrices de produits agro-alimentaires de Baguinéda.
Mme Rokiatou Samaké, animatrice à Tanima 2000, a fini de déguster son plat et s’est félicitée de la qualité du produit qu’elle a savouré. « Le couscous de riz aux légumes est fait à base du riz local. Nous avons une parcelle expérimentale qui regroupe les femmes de 24 villages de Baguinéda, nous produisons nos semences», a expliqué Mme Samaké, interrogée après la séance de dégustation.
Intervenant à sa suite, la présidente de la Cafo a, tout d’abord, félicité les productrices pour ce produit de qualité. « Le produit qu’on vient de déguster est de bonne qualité », s’est réjouie Mme Barry Aminata Touré, qui a recommandé à toute l’assistance de consommer malien et de promouvoir les produits locaux, notamment l’agriculture familiale. Pour elle, la valorisation des produits locaux passe par la sensibilisation, comme ces séances de dégustation, par exemple.
Pour la transformation des produits agroalimentaires, la responsable de Cafo a expliqué que les productrices et transformatrices de Baguinéda sont appuyées par Tanima 2000, une association française œuvrant dans les domaines de l’éducation, la santé, l’environnement et l’économie. Grâce à cet accompagnement, l’Association des femmes de 24 villages de la Commune rurale de Baguinéda a pu obtenir un label dénommé « Akadi» pour leurs produits. « Ce riz local transformé en couscous sera sur le marché », a annoncé la présidente de Cafo. Ibrahim Tounkara, promoteur du restaurant Bafing valorise les produits locaux depuis des années. « J’ai valorisé le fonio sauvage et je l’ai exposé au Salon international du goût en 2018 en Italie» a-t-il dit.

Babba B. COULIBALY

Laisser une réponse