Transformation des produits agricoles au Mali: La coopération belge accompagne les femmes de Koulikoro

0
233

Une centaine de femmes ont déjà bénéficié de formations

La formation d’une vingtaine de personnes sur les techniques de transformation des produits d’élevage destinée aux ressources humaines de l’Association professionnelle des femmes rurales (ASPROFER) et de la Fédération régionale de la filière bétail viande (FERBVIK) de Koulikoro a pris fin vendredi dernier à l’Institut polytechnique rural/Institut de formation en recherches appliquées (IPR/IFRA) de Katibougou.

Cette séance s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre d’une subvention locale de la Coopération belge à travers l’agence belge de développement (ENABEL). «Cette convention est basée sur le renforcement des capacités des institutions et acteurs de la société civile au niveau de la Région de Koulikoro», a précisé Dr Touré Maïmouna Coulibaly, coordinatrice du centre de formation continue de l’IPR/IFRA de Katibougou chargé de la formation.

Les thèmes de cette session de formation étaient relatifs, entre autres, à la transformation du lait et de la viande, des œufs, l’identification des étapes d’une bonne gestion et le marketing des produits finis. Les participants ont visité une unité de transformation.

Cette convention de Enabel vise à former 792 personnes dans près de 10 domaines parmi lesquels l’entreprenariat agricole, les techniques de commercialisation des produits agricoles et l’accès aux marchés, l’élaboration d’un plan d’affaires, le concept et les analyses de chaînes de valeurs des produits agricoles, le foncier et la législation rurale, la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE), la prévention et la gestion des conflits ruraux et sociaux entre autres.

Selon la coordinatrice du centre de formation continue, 38 sessions sont programmées entre le 20 juillet 2020 et le 21 juin 2021 et une centaine de femmes ont déjà bénéficié des formations. Le centre de formation continue de l’IPR/IFRA de Katibougou rappelle Dr Touré Maïmouna Coulibaly est un centre d’excellence et de qualité pour le développement durable de l’agriculture en vue de la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté au Mali.

Il est le fruit de la collaboration entre l’Institut international supérieur d’agriculture de Laurentien (Pays-Bas) et l’IPR/IFRA de Katibougou avec l’appui financier de la Coopération néerlandaise. Rappelons que depuis 2009, l’agence belge de coopération a focalisé ses activités sur les secteurs du développement rural et de la gouvernance (décentralisation et état civil) et le programme est basé sur les priorités du cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable.

Amadou Maïga
Amap-Koulikoro

Laisser une réponse