Transition au Mali : Gao propose un gouvernement composé de civils et de militaires

0
102

La rencontre a enregistré la participation massive de la société civile

A l’instar des autres parties du pays, la Région de Gao a donné samedi dernier son point de vue sur les termes de référence des concertations nationales sur la transition. C’était sous la présidence du gouverneur de région, le général Sidiki Samaké. La rencontre a enregistré la présence massive de la société civile, des partiés politiques et des responsables des forces de défense et de sécurité.

Les travaux organisés en groupe ont porté sur trois thématiques : la feuille de route de la transition, l’architecture et l’organe de la transition et la charte de la transition. Le premier groupe qui a traité les grands axes de la feuille de route de la transition, a proposé la bonne gouvernance, la reforme de la justice et du secteur de la sécurité.

Le deuxième groupe, qui a planché sur l’architecture et les organes de la transition, a proposé un président civil à la tête de la transition et un gouvernement composé des civils et militaires d’au moins 15 à 21 membres et une Assemblée constituante de 70 membres.
Le troisième groupe, qui a abordé le sujet de la charte de la transition, a souhaité que la durée de la transition ne dépasse pas 18 mois. à l’ouverture des travaux, le général Sidiki Samaké avait déclaré que l’atelier s’inscrivait dans le cadre des concertations nationales sur la transition prévue du 10 au 12 septembre 2020 à Bamako.

Abdourhamane TOURÉ
Amap-Gao

Laisser une réponse