Transition du Mali: La CEDEAO satisfaite de l’évolution

1
327

Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, le chef de l’État ghanéen, président en exercice de l’organisation ouest-africaine, l’a affirmé hier lors de sa visite de travail dans notre pays

Le président de la République du Ghana, président en exercice de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a effectué hier une visite de travail et de solidarité dans notre pays.

À sa descente d’avion, le chef de l’État ghanéen a été accueilli au bas de la passerelle par le président de la Transition, Bah N’Daw, accompagné du vice-président, le colonel Assimi Goïta, du Premier ministre, Moctar Ouane, et des membres du gouvernement. Après l’exécution des hymnes nationaux et les honneurs militaires, les deux chefs d’État ont eu un premier tête-à-tête dans le salon d’honneur du pavillon présidentiel de l’aéroport international président Modibo Keïta-Sénou.
«Je suis ici pour une visite de solidarité.

Le Mali, pour ce qui nous concerne, est un membre très important de notre communauté sous-régionale», a confié à la presse le président ghanéen. «Je suis là aujourd’hui pour avoir l’idée première que les autorités nationales, en ce moment précis, ont de l’avenir, du processus de Transition en cours en République du Mali», a ajouté Nana Addo Dankwa Akufo-Addo.

Après l’accueil, les présidents Nana Addo Dankwa Akufo-Addo et Bah N’Daw se sont retrouvés au Palais de Koulouba pour un deuxième entretien. C’était en présence du vice-président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, du médiateur de la Cedeao au Mali, l’ancien président nigérian Goodluck Jonathan et des membres du gouvernement. À l’issue des échanges, le chef de l’État ghanéen s’est dit très content de l’évolution de la situation au Mali.

Les deux chefs d’État ont eu un autre tête-à-tête, suivi d’un déjeuner de travail élargi aux membres des deux délégations. Nul doute que les sujets se rapportant à la bonne conduite de la Transition ont été au cœur des échanges entre les deux dirigeants.

Le bon point donné par le président Akufo-Addo à la fin de l’entrevue sur le début de la Transition laisse espérer que l’organisation communautaire est disposée à accompagner notre pays pour la suite du processus. Cela n’est guère surprenant, puisque les dirigeants de la Cedeao avaient déjà montré leur bonne volonté en levant la semaine dernière les sanctions contre le Mali prises après les événements du 18 août dernier.

Il ne restait plus au président ghanéen, qui confiera avoir eu des échanges francs avec les autorités maliennes, que de réitérer le souhait de la Cedeao de voir la Transition finir sa mission par l’élection démocratique d’un président. Interrogé pour donner son impression sur le séjour du président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo dans notre pays, le chef de l’État, Bah N’Daw, s’est contenté de lancer : «Je suis content».

Dieudonné DIAMA
Massa SIDIBÉ

1 comment

  1. Avatar
    Segoudah 12 octobre, 2020 àt 09:22 Répondre

    le Mali se relève avec honneur et dignité
    Bravo au président et à son vice président ainsi qu’au PM.
    je suis convaincu que le meilleur est à venir pour le peuple malien.

Laisser une réponse