Transport fluvial au Mali : Réduction du tarif des petits bateaux reliant Mopti à Tombouctou

0
266

Les membres du collectif reçus par le chef du gouvernement

Le tarif du transport fluvial entre Mopti et Tombouctou passe de 38.500 à 20.000 Fcfa. Il s’agit du tarif des bateaux à faible tirant d’eau. L’information a été donnée vendredi dernier au sortir d’une audience que le Premier ministre a accordée à une forte délégation des notabilités et de la jeunesse de Tombouctou.

La Compagnie malienne de navigation (Comanav) a procédé à cette baisse de tarif sur instruction du chef de gouvernement. La différence sera prise en charge par l’État sous forme de subvention. La mesure a pour but de soutenir les populations du Nord du pays, confrontées à d’énormes problèmes de déplacement, à cause de la crise sécuritaire qui rend les routes peu sûres.

La présidente directrice générale de la Comanav, Maïmouna Haïdara, a remis officiellement au chef du gouvernement, vendredi à la Primature, la lettre circulaire portant baisse du tarif des bateaux à faible tirant d’eau appelés «petits bateaux». Il s’agit de ceux qui font la navette entre Kabara (Toumbouctou) et Mopti sur une distance de 396 km, desservant toutes les villes riveraines du fleuve Niger.

« Techniquement, on a réduit à plus de la moitié le prix du billet sur le trajet Mopti-Kabara qui va s’exécuter instamment avec le départ du premier bateau à partir de Mopti ce vendredi 14 août à 10h », a annoncé la patronne de la Comanav. Maïmouna Haïdara invitera les populations à aider la Compagnie pour la pérennisation de cette activité et pour le maintien de ces bateaux en bon état.

Le président du collectif « Tombouctou réclame ses droits » a exprimé toute sa gratitude au Premier ministre pour avoir tenu sa promesse. « Nous sommes venus répondre à l’invitation du Premier ministre qui, à travers cette audience, démontre qu’il est un homme de parole. Il a promis de diminuer le prix du ‘’petit bateau’’ pour toutes les populations de la Région de Tombouctou, il l’a fait », s’est réjoui Ibrahim Adiawiakoye.

Le représentant de l’Association des ressortissants de Tombouctou a fait savoir qu’il était venu assister à la remise officielle de la lettre qui instruit la Comanav de faire une réduction du prix sur le coût du transport reliant Mopti à Tombouctou en passant par les autres escales.
« Nous sommes très heureux que malgré toutes les difficultés, ce prix logique de 60.000 Fcfa, pratiqué à 38.000 Fcfa, soit ramené à 20.000 Fcfa, entre Mopti et Tombouctou. Nous disons chapeau à l’État et merci au Premier ministre pour les efforts », a confié Baba Haidara.

Aboubacar TRAORÉ

Laisser une réponse