Tribune: La Chine confiante à sa guerre populaire anti-coronavirus

0
280

Au nom du gouvernement et du peuple chinois, je tiens en premier lieu à exprimer mes sincères remerciements au gouvernement et au peuple maliens frères pour leur compréhension, soutien et solidarité à l’égard de la Chine dans cette période de crise. Depuis ces derniers temps, des messages ne cessent de me parvenir de la part des autorités maliennes, et à travers les réseaux sociaux, pour exprimer ce sentiment amical. Ce qui me touche profondément. Un proverbe chinois dit ceci: “F’est à travers des épreuves qu’on connaît de vrais amis”. Depuis de très longues années, le Mali et la Chine se sont toujours mis côte-à-côte pour se donner des soutiens mutuels. À mon avis, c’est le sens profond de l’amitié traditionnelle et exemplaire.
Je commence par des mesures prises à l’égard des ressortissants chinois qui viendront au Mali, car je suppose que c’est la préoccupation numéro 1 du public malien et de la presse malienne. C’est ailleurs ma préoccupation numéro 1 en tant qu’ambassadeur. En principe c’est l’annulation ou le report du voyage tout simplement. Comme vous le savez, la Chine vient de célébrer la Fête du Nouvel an chinois, la fête la plus importante de toute l’année. Les ressortissants chinois partout dans le monde étaient rentrés nombreux pour passer la fête en famille en Chine. Maintenant, c’est le moment de retour. Ceux qui ont séjourné dans la province du Hubei, là où le problème du virus avait commencé, ou ceux qui ont eu des contacts proches avec des personnes de cette province, où qu’ils se trouvent, ils ont été enregistrés strictement par les autorités et n’ont plus droit de quitter la Chine pour l’instant. C’est clair et net.
Pour être plus radical, j’ai demandé l’annulation des délégations venant de la Chine pour participer à un prochain grand forum international à Bamako. C’est dommage pour le forum et pour nous, parce qu’on a déjà mis tant d’efforts pour la préparation. Mais en tant qu’ambassadeur, je dois mettre le maximum de précaution, ceci non seulement pour éviter le risque, mais aussi pour ne pas mettre le public malien mal à l’aise.
Pour ceux qui ont l’obligation professionnelle de venir au Mali, nous leur avons demandé de se soumettre à la quarantaine d’observation à la maison pendant 2 semaines, même s’ils ne présentent aucun symptôme. Par exemple un de mes collaborateur de l’ambassade est retourné à Bamako en bonne santé il y a 3 jours. Il s’est enfermé automatiquement dans son appartement. Heureusement grâce à la nouvelle technologie, nous avons tout ce qu’il faut pour faire le télé-travail à la maison.
Au niveau de mon ambassade, depuis ces trois dernières semaines, l’accent principal est mis sur ce dossier. Nous avons fait passer le message à plusieurs reprises, par tous les moyens, par tous les réseaux sociaux, à travers toutes les associations des ressortissants chinois et des entreprises chinoises. À ma connaissance, quelques chefs d’entreprises chinoises sont rentrés au Mali tout récemment après la fête en Chine. Ils se sont soumis à la quarantaine d’observation pour 2 semaines. Avec la discipline et le bon sens de responsabilité, bien entendu.
Et nous travaillons étroitement avec les autorités maliennes sur ce sujet d’importance majeure. Avec le ministère malien de la Santé et des Affaires sociales, en particulier avec M. le ministre en personne, nous restons en contact permanent pour se donner des informations d’actualité. Avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale également, nous sommes en contact permanent avec le ministre, son Ségal, et son directeur Asie, sur des ressortissants maliens en Chine. Il y a une forte communauté malienne en Chine, notamment des étudiants et des commerçants. Le ministère veille de près l’évolution de la situation et travaille en étroite collaboration avec son partenaire en Chine. Selon le ministère, jusqu’aujourd’hui aucun ressortissant malien en Chine n’a été victime de cette épidémie. Nous leur avons donné des conseils de respecter strictement les mesures d’hygène édictées par les autorités médicales chinoises, et d’éviter de rentrer précipitamment car ils prendront le risque de contact avec le virus dans des lieux et des transport publics. C’est d’ailleur l’avis du directeur général de l’OMS, l’Oragnisation mondiale de la Santé, qui a confié que dans la situation actuelle nous devons “rester calmes et éviter des réactions excessives”.
Dès le début du problème, la Chine a collaboré étroitement et en toute transparence avec l’OMS. Lors de sa visite en Chine, il y a une semaine, le directeur général de l’OMS a félicité la Chine d’avoir pris “des mesures décisives et des efforts considérables pour empêcher la propagation de l’épidémie”. Ces mesures “sont bonnes non seulement pour la Chine, mais aussi pour le reste du monde”.
Il a d’ailleurs apprécié que “la Chine a identifié les gènes du coronavirus en un temps record et a partagé les dernières informations avec l’OMS et d’autres pays”.
Même si l’OMS a qualifié il y a 3 jours l’épidémie d’”urgence de santé publique de portée internationale”, son directeur général a clarifié “qu’il ne s’agit pas d’un vote de défiance à l’égard de la Chine, qu’il n’y a pas lieu de limiter les voyages et les échanges commerciaux avec la Chine”. Il a déclaré que l’OMS “ne recommande pas de restreindre les voyages, les échanges commerciaux et les mouvements de population, et s’oppose même à toute restriction des voyages”. Certes, la Chine est frappée subitement et de plein fouet par cette épidémie de coronavirus, notamment en pleine période de la Fête du Nouvel an chinois, avec la densité de la population et du mouvement de la population. Face à cette épreuve, la Chine est confiante de mener une guerre populaire pour vaincre finalement cette épidémie. Pour 4 raisons principales:
La force avantageuse du système politique. A savoir: de haut en bas, il y a une ligne politique claire et une action d’application efficace. Le Président de la République a convoqué lui-même des réunions de coordination. Le Premier ministre, en sa qualité spéciale du chef de la mission nationale anti-coronavirus, s’est même installé dans la ville Wuhan pour commander la guerre en première ligne. Les contrôles se font méthodiquement à tous les échelons, dans tous les quartiers et par toutes les unités du travail, ce qui couvre déjà plus de 1,3 milliard de personnes.
Des mesures drastiques et la discipline de la population. Des villes entières mises en quarantaine. Des communications inter-urbaines arrêtées. Des manifestations de masse à l’occasion de la fête annulées. Les restaurants et les cinémas fermés. Le congé du Nouvel an chinois prolongé. A l’appel du gouvernement, la population reste à la maison pendant déjà plus de 2 semaines avec calme et patience. Dans les régions les plus touchées par l’épidémie, s’il y a encore des restaurants privés qui fonctionnent, c’est que des bénévoles préparent des repas gratuits et emportent aux hôpitaux pour les personnels médicaux.
Mobilisation nationale. Même pendant la fête, partout dans le pays, des usines tournent 24h/24 pour fabriquer les matériels de protection. Des équipes médicales de tout le pays, y compris de l’armée, vont aux renforts de la province du Hubei. Deux nouveaux hôpitaux spécialisés, avec la capacité total de 2.300 lits, ont été construits en un temps record (9 jours seulement) dans la ville de Wuhan.
Transparence et coopération internationale. En premier lieu avec l’OMS dont le directeur général a fait une visite sur place. Des informations se renouvellent toutes les 24 heures au monde entier. Les ambassades et les consulats étrangers en Chine sont tous tenus informés régulièrement au sujet de leurs ressortissants.
Je termine par le renouvellement de mes remerciements au gouvernement et au peuple maliens pour leur amitié à l’égard de la Chine. Nous sommes convaincus qu’avec nos efforts communs, nous allons gagner cette guerre et apporter une nouvelle contribution au monde entier avec les expériences de la lutte anti-épidémie mondiale.

ZHU Liying
Ambassadeur de Chine au Mali
Bamako,
le 3 février 2020
PAGE \* MERGEFORMAT 1

Laisser une réponse