UMOA : Hausse de 11,51% des ressources des banques

0
268

Les ressources des banques de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) se sont établies à 31.290,210 milliards de Fcfa (46,935 milliards d’euros) au 30 septembre 2019, selon les données de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Cela correspond à une hausse de 11,51% par rapport à la même période de l’année 2018. Où elles s’élevaient à 28.059,303 milliards de Fcfa. Ainsi, ces ressources sont composées de dépôts et emprunts à hauteur de 25.602,786 milliards de Fcfa, contre 23.214,810 milliards de Fcfa au 30 septembre 2018 (+10,29%), diverses ressources pour 2.137,742 milliards de Fcfa contre 1.817,851 milliards de Fcfa en 2018 (+17,60%) et de fonds propres nets 3.549,682 milliards de Fcfa contre 6.026,642 milliards de Fcfa en 2018 (+17,28%).

Au niveau des emplois, le total des réalisations s’est établi à 34.384,423 milliards de Fcfa durant la période sous revue alors qu’il a été comptabilisé à 30.685,343 milliards de Fcfa  au 30 septembre 2018, soit un accroissement de 12,05%. Les crédits, eux, occupent l’essentiel des emplois des banques de la zone Umoa à 21.842,473 milliards de Fcfa, contre 19.220,086 milliards de Fcfa en 2018 (+13,64%).
De leur côté, les autres emplois (titres de transactions, titres de placement, immobilisations financières etc.) se sont élevés à 12.541,950 milliards de Fcfa en fin septembre 2019 contre 11.509,662 milliards de Fcfa un an auparavant (+8,97%).

Rappelons que l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa) se caractérise par la reconnaissance d’une même unité monétaire, le Franc de la Communauté financière africaine (FCFA), dont l’émission est confiée à la BCEAO. Ainsi, l’UMOA comprend actuellement : le Bénin, le Burkina, la Côte-d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Source www.financialafrik.com

Laisser une réponse