UNASAM : LE 12è HOMME DES AIGLONS

0
852

UNASAM : LE 12è HOMME DES AIGLONS

S’il y a une sélection dont les supporters se font entendre depuis le début de cette CAN U20, Niger 2019, c’est bien les Aiglons du Mali. Accompagnée à chaque match par la célèbre troupe de l’Union nationale des associations des supporters (UNASAM), la sélection nationale se sent comme chez elle, tant les supporters maliens sont mobilisés derrière leurs couleurs. «Ici, c’est comme au stade Mamadou Konaté ou au stade Modibo Keïta.
Les supporters maliens sont extraordinaires, ce sont les meilleurs de cette CAN et leur présence donne encore plus de motivation et d’enthousiasme aux joueurs», souligne un membre de la délégation malienne au Niger. «Nous sommes venus pour soutenir les Aiglons, c’est notre travail et notre rôle. Les joueurs font leur travail sur la pelouse, nous nous faisons le nôtre dans les gradins. On est venu pour ça et on fera notre boulot jusqu’au bout», a déclaré le chef de mission des supporters, Almoustapha Koromakan.
«Nous sommes le 12è homme de l’équipe, mais contrairement aux joueurs, nous nous jouons dans les tribunes. L’UNASAM regroupe tous les supporters maliens et a été créée pour accompagner les sélections nationales, toutes disciplines confondues, les clubs, bref, le sport national», a précisé Almoustapha Koromakan. Composée de 25 personnes dont 3 femmes, la délégation de l’UNASAM est venue au Niger avec tams-tams, trompettes, flûtes, sifflets et autres instruments de musique. «A chaque campagne, l’UNASAM s’emploie à faire des séances d’entraînement avant le début de la compétition proprement dite. Nous mettons beaucoup l’accent sur la discipline et le fair-play. Ici, nous sommes heureux de constater que les Nigériens nous apprécient et nous envient. Nous avons été bien accueillis à Maradi et à Niamey», se réjouit Almoustapha Koromakan en adressant ses remerciements à Kader Maïga, un Malien de Maradi qui a mis une villa à la disposition des supporters pendant le séjour des Aiglons dans cette ville située à 600km de la capitale nigérienne.
Lors de la deuxième journée de la phase de poules contre le Burkina Faso, Youssouf Diallo, un supporter de l’UNASAM est venu au stade le corps peint aux couleurs du drapeau national avec l’inscription Mali sur la poitrine. Pendant toute la durée, le grand inconditionnel focalisera l’attention des gradins et à chaque passage, les stadiers l’invitaient à faire des photos. Parmi les supporters des Aiglons, figurent également des Nigériens, dont Awal Cissé, 29 ans. Il est né au Niger mais a grandi à Mopti. «J’ai toujours été un supporter du football malien. J’ai passé plusieurs années à Mopti et j’aime beaucoup le Mali», a expliqué Awal Cissé, venu au stade avec un drapeau malien. Moussa Mahamane Lawal, un autre supporter local explique son choix. «Je suis Haoussa, le Mali est mon deuxième pays, parce que mon épouse est Malienne. Elle vit avec moi ici. C’est mon cœur qui a choisi», dira notre interlocuteur Avant l’arrivée de la délégation malienne sur place, l’ambassadeur du Mali au Niger, le général Mahamane Touré, a mis en place un comité d’accueil. La structure est dirigée par le diplomate lui-même, avec comme adjoint le président du Haut conseil des Maliens du Niger, Mahamadou Alassane. «Chaque fois qu’il y a un grand événement au Niger auquel le Mali participe, c’est le comité d’accueil qui s’occupe de la délégation. En fait, le comité existe depuis 2015 et est bien rodé. Quand il a des événements comme ça, nous le réactivons simplement», a indiqué le secrétaire général du Haut conseil des Maliens du Niger, Souleymane Maïga. «La communauté malienne est très mobilisée pour accompagner les Aiglons. Nous remercions l’Ambassadeur qui assiste à tous les matches du Mali et toute la communauté malienne du Niger», a ajouté notre interlocuteur, en présence du président de la commission sport de l’Assemblée nationale, Moussa Diarra, député élu en Commune IV du District de Bamako.
L. M. D.
M. C.

Laisser une réponse