Université des sciences, des techniques et des technologies de Bamako: LE DERSP DE LA FMOS DÉLIVRE SON PREMIER DU/SISR

0
392

L’Université des sciences, des techniques et des technologies de Bamako (USTTB), à travers le Département d’enseignement et de recherche en santé publique et spécialités (DERSP) de la Faculté de médecine et d’onto-stomatologie (FMOS), vient de créer le tout premier diplôme universitaire en système d’information sanitaire de routine (DU/SISR). C’est le fruit d’un partenariat avec le projet «Measure Evaluation  Mali» financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID). Le diplôme universitaire en système d’information sanitaire de routine permet d’harmoniser les connaissances des étudiants aux normes nationales et internationales. Ainsi 31 professionnels venus des structures sanitaires publiques, des organismes et d’Ong ont pendant 3 semaines suivi des cours afin de décrocher leur diplôme universitaire en système d’information sanitaire de routine.
Ceux-ci constituent la première promotion du DU/SISR. Cooprésidée par le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et celui de la Santé et de l’Hygiène publique, la cérémonie officielle de sortie de cette première promotion du DU/SISR, couplée à la remise officielle des diplômes aux récipiendaires, a eu lieu, samedi au grand Amphitéâtre de la FMOS au Point G. Le doyen de la FMOS, Pr Seydou Doumbia, a rappelé que le département d’enseignement et de recherche en santé publique est un des 4 départements de la FMOS. Il abrite le premier programme de Master de la Faculté depuis l’adoption par notre pays du système Licence-Master-Doctorat (LMD) en 2011. Ce master de santé publique offre une formation en 3 spécialités: épidémiologie, santé communautaire et nutrition. Pr Seydou Doumbia a, par ailleurs, indiqué que le staff du DERSP comprend 5 professeurs, 4 maîtres de Conférences, 4 Maitres Assistants, 17 Assistants, 5 chargés de cours et plus de 20 enseignants chercheurs associés ainsi que des cadres des différents ministères. Dans le cadre cette formation poursuit le doyen l’équipe du DU/SISR a été renforcée par des cadres de la direction nationale de la santé (DNS), de la Cellule de planification et de statistique du secteur de la santé (CPS) et de l’ANTIM pour la facilitation des dix modules du DU.
Les 31 spécialistes formés ont renforcé leurs capacités sur le système d’information sanitaire de routine, sur des outils de collecte, l’analyse des données, l’évaluation de la qualité des données, l’utilisation des données et les prises de décisions basées sur les données. Le vice-recteur de l’USTTB Pr Ouaténi Diallo a soutenu que le DU/SISR répond à un besoin du marché en matière de formation. Il s’ajoute aux Diplômes Universitaires déjà existant dont en Drépanocytose et en VIH. «Nous sommes confiants avec le partenariat gagnant-gagnant. Le Projet USAID / Measure Evaluation nous a encore déblayé le chemin de la réponse aux praticiens qui ont besoin de renforcement de capacité de courte durée. Pour ce faire, l’USTTB continuera d’appuyer les programmes de diplôme universitaire et les programmes de formation en ligne permettant de résoudre les défis liés à la distance», a assuré Pr Ouaténi Diallo.
«Leurs expériences servent à rendre adéquate et contextualisée la formation», s’est félicité de son coté le représentant du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique. Dr Désiré Kéïta a aussi relevé que cette formation est une aubaine et est en parfaite harmonie avec la vision du président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta. Quant au représentant du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, il a constaté que la Faculté de médecine et d’odonto-stomatologie est en pleine mutation pour faire face aux nombreux défis de la qualité et de l’harmonisation régionale et sous régionale.
Sidi Y. WAGUé

Laisser une réponse