Université des sciences juridiques et politiques de Bamako : UN NOUVEAU PLAN D’ACTIONS POUR UNE MEILLEURE PERFORMANCE

0
285
L’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB) est confrontée à de nombreuses difficultés comme la pauvreté de l’offre de formation, la mauvaise structuration de la recherche, l’inexistence des centres de documentation, les problèmes sérieux de gouvernance et de sécurité, l’insuffisance des enseignants de rang magistral, la faiblesse du ratio d’encadrement des étudiants, la non maîtrise des effectifs et les problèmes d’infrastructures. Pour faire face à ces difficultés, l’établissement a élaboré un plan stratégique d’actions de développement qui a été décliné en plan d’actions pour l’année 2019.

La session a validé la feuille de route pour l’année 2019


C’est dans ce contexte que l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako a tenu hier sa 8è session ordinaire budgétaire pour l’exercice 2019. Les travaux dirigés par la présidente du Conseil de l’USJPB, Mme Diarra Fatoumata Dembélé, se sont déroulés dans les locaux du rectorat sur la colline de Badalabougou.
A l’ordre du jour : l’examen et l’adoption du compte rendu de la 7è session du conseil, des rapports d’activités et financiers 2018, du plan d’actions de 2019 et du projet de délibération portant attribution d’indemnités forfaitaires aux responsables de direction, à certains agents et aux membres du Conseil de l’Université. Le budget prévisionnel 2019 s’élève à plus de 6,552 milliards de Fcfa.
Se réjouissant que les sessions du conseil sont des moments importants pour le rectorat et les autres structures, le recteur de l’USJPB Pr Moussa Djiré a, dans son discours, précisé que les discussions franches, les critiques rigoureuses et les recommandations pertinentes constituent des moments d’inspiration, des leviers importants pour l’amélioration continue des actions de son Université.
Cette session budgétaire a validé la feuille de route que l’USJPB a définie pour la nouvelle année. Elle donnera aussi toute la légitimité nécessaire aux actions en cours. Le plan d’actions et le budget adoptés seront au centre du contrat de performance que l’Université signera cette année avec le département de tutelle pour la première fois, a assuré le recteur. Pour le Pr Moussa Djiré, ce nouveau plan d’actions est le reflet de l’ambition commune d’aller vers la qualité et l’excellence.
Quant à la présidente du Conseil de l’USJPB, Mme Diarra Fatoumata Dembélé, elle a félicité le rectorat pour avoir pu relever le défi du respect scrupuleux des recommandations, des textes régissant l’Université et des directives gouvernementales. « Nous félicitons et encourageons aussi nos braves enseignants-chercheurs et tout le personnel pour les résultats obtenus par notre Université dans les difficiles conditions que nous connaissons tous », s’est-elle réjouie.
Elle a félicité le Maitre-assistant à la FDPU, Dr Mamadou Kéïta, pour avoir obtenu son inscription sur la liste de la Commission nationale d’établissement des listes d’aptitude (CNELA) des maîtres de Conférences. Cela permettra à l’USJPB de poursuivre sa dynamique de promotion des enseignants par la voie nationale. Condamnant les affrontements sanglants qui ont entrainé la mort de deux étudiants à la Faculté de droit privé (FDPRI), la présidente du conseil de l’USJPB, Mme Diarra Fatoumata Dembélé a assuré que la sécurité des étudiants dans l’espace universitaire a été une préoccupation. C’est pourquoi, le conseil a toujours consacré une place de choix à ce problème au cours de ses travaux.

Sidi Y. WAGUé

]]>

Laisser une réponse