Villa des hôtes : Tibor Nagy REÇU PAR LE CHEF DE L’ÉTAT

0
1113

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu, hier en fin d’après midi, le secrétaire d’Etat adjoint américain aux Affaires africaines, Tibor Nagy, en visite de trois jours dans notre pays. L’audience, qui s’est déroulée à la Villa des Hôtes, a enregistré la présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mme Kamissa Camara et de l’ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Paul Folmsbee.
à sa sortie d’audience, le secrétaire d’Etat adjoint américain aux Affaires africaines a confié être à sa première visite en Afrique depuis sa nomination. En visitant l’Afrique de l’Ouest,   Tibor Nagy a précisé qu’il était absolument nécessaire pour lui de s’arrêter au Mali. «C’est un pays très important pour les Etats-Unis. Il était important pour moi de rencontrer le président du Mali, puis commencer une communication et un dialogue entre nos deux pays», a déclaré le responsable américain. Tibor Nagy et le chef de l’Etat ont échangé sur la situation sécuritaire, économique et politique. «Nous apprécions beaucoup la jeunesse en Afrique; nous voudrons un avenir de prospérité pour elle. Nous connaissons également l’importance des investissements qui engendrent de choses positives», a déclaré M. Nagy.
C’est hier que le secrétaire d’Etat adjoint américain aux Affaires africaines est arrivé dans notre pays. Au cours de son séjour de 72 heures, Tibor Nagy rencontrera aussi le Premier ministre, certains membres du gouvernement, les autres parties signataires de l’Accord de paix (CMA et Plateforme), la MINUSMA et les entrepreneurs.
Diplomate de carrière, Tibor Nagy a passé 32 ans au service de l’Etat, dont plus de 20 ans en poste en Afrique. Il a été ambassadeur des Etats-Unis en Ethiopie (entre 1999 et 2002), ambassadeur des Etats-Unis en Guinée (entre 1996 et 1999), ainsi que ministre plénipotentiaire au Nigeria (1993-1995), au Cameroun (entre 1990 et 1993) et au Togo (1987-1990). Avant, M. Nagy avait travaillé en Zambie, aux Seychelles, en Ethiopie et à Washington.
Massa SIDIBÉ

Laisser une réponse