Visite du chef de l’État en Côte d’Ivoire : UN NOUVEAU TOURNANT DANS LA COOPÉRATION BILATÉRALE

0
480

Les conventions ont été signées par les ministres en présence des deux chefs d’Etat


Les deux parties ont signé, hier, cinq conventions dans les domaines judiciaire, civil et commercial
Hier, il était 15H56 quand l’avion du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, s’est immobilisé au niveau du pavillon présidentiel de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. Le temps était fortement humide malgré la pluie matinale. Les Abidjanais, tout comme nos compatriotes vivant ici, se sont massivement mobilisés à l’aéroport pour réserver un accueil chaleureux au président Keïta pour cette première visite officielle chez le grand voisin du sud. Une visite qui était attendue depuis très longtemps car la Côte d’Ivoire accueille le plus grand nombre de nos compatriotes établis à l’étranger. Selon les estimations officielles, il y a plus de 2,7 millions de Maliens qui vivent dans le pays des «Eléphants».
Descendu de l’avion de commandement en compagnie de plusieurs ministres et du président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur, le président Ibrahim Boubacar Keïta a été accueilli au bas de la passerelle par son homologue ivoirien, Alassane Ouattara. Il y avait également plusieurs autres personnalités ivoiriennes, notamment le vice-président, Daniel Kablan Duncan, le Premier ministre Mamadou Gon Coulibaly, des membres du gouvernement, le maire de la commune de Port-Bouët. Après l’exécution des hymnes nationaux du Mali et de la Côte d’Ivoire, les deux chefs d’Etat ont passé en revue les troupes, reçu les honneurs militaires des chefs des hauts commandements, avant de saluer le corps constitué. Dans le salon du pavillon présidentiel, les deux personnalités ont eu un bref entretien. Le clou de la cérémonie d’accueil a été la salutation des chefs coutumiers par les deux présidents qui ont ensuite pris un bain de foule dans une atmosphère très conviviale. Très ému, Ibrahim Boubacar Keïta a salué la foule qui était massée devant le pavillon présidentiel. Ensuite, le cortège présidentiel a pris la direction de l’hôtel Sofitel où le président Keïta et une bonne partie de sa délégation se sont installés.
Le programme étant chargé, il n’a fallu que quelques minutes pour que le chef de l’Etat soit à nouveau reçu par son homologue ivoirien au palais présidentiel pour un entretien élargi aux membres des deux délégations. Les échanges qui ont duré une quarantaine de minutes, ont abouti à la signature de cinq accords bilatéraux. Il s’agit d’une convention sur l’entraide judiciaire en matière pénale, d’une convention sur l’entraide judiciaire en matière civile et commerciale, d’une convention sur l’extradition, d’une convention sur le transfèrement des condamnés et d’un mémorandum en matière de coopération judiciaire. Il faut rappeler que la coopération entre les deux pays date de l’indépendance et depuis, plusieurs conventions ont été signées dans divers domaines comme l’énergie, le commerce, les transports, la santé, l’agriculture, l’élevage. S’agissant du volet économique, les échanges commerciaux entre le Mali et la Côte d’Ivoire s’élèvent globalement à plus de 281 milliards de FCFA en 2017 contre près de 280 milliards en 2016.
Les présidents Keïta et Ouattara se sont ensuite retrouvés pour un entretien en tête à tête à la suite duquel ils ont fait une déclaration à la presse. Le président ivoirien s’est dit très heureux de cette visite d’amitié et de travail. «Les liens entre la Côte d’Ivoire et le Mali sont des liens séculaires, fraternels, très forts et nous sommes très heureux de l’honneur que vous nous faites», a indiqué Alassane Ouattara. Il a aussi salué le «courage» et la «patience» dont le président IBK a fait montre pour enregistrer des avancées sur le plan politique et économique dans son pays. En sa qualité de président en exercice de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), le chef de l’Etat ivoirien a particulièrement salué les performances du Mali en matière économique et financière. «Le Mali est une économie importante de notre union. Ses performances sont exemplaires et nous allons tous essayer de nous hisser à votre niveau», a-t-il dit à son homologue malien. «Je voudrais aussi dire qu’au niveau sécuritaire, la Côte d’Ivoire est à vos côtés», a-t-il annoncé, avant d’ajouter que son pays continuera à plaider la cause du Mali au sein du Conseil de sécurité des Nations unies. L’objectif final, selon lui, est d’éradiquer le terrorisme dans nos pays. Sur la question relative aux élections à venir au Mali, le président ivoirien répondra : «Je fais confiance au peuple malien, ce grand peuple malien. Nous sommes convaincus que ces élections vont se dérouler sans problème et que les Maliens feront le bon choix».
De son côté, Ibrahim Boubacar Keïta n’a pas caché son émotion en effectuant cette «visite unique» chez le grand voisin du sud. «Les relations entre les deux pays plongent dans l’histoire, dans la géographie et dans l’anthropologie comme aimait à le répéter le président Houphouët-Boigny», a-t-il déclaré. Il a aussi rappelé le rôle capital que le président ivoirien a joué dans le règlement de la politique en 2012, en mobilisant la communauté internationale au chevet du Mali alors qu’il était le président en exercice de la CEDEAO. «Je ne peux pas venir en Côte d’Ivoire sans vous dire combien nous sommes reconnaissants pour cela», a-t-il dit. «AQMI est une menace très, très sérieuse», a déclaré le président IBK, avant de saluer les efforts de la France dans la lutte contre le terrorisme au Mali. Sur la question relative à la tenue de l’élection présidentielle du 29 juillet prochain, le chef de l’Etat dira que l’Etat va s’assumer en toute sérénité pour que ce scrutin soit une fête et surtout pour éviter des violences post-électorales.
A 20h15, le président Keïta et sa délégation sont retournés au palais présidentiel pour un dîner offert par leur hôte, le président Alassane Ouattara. La réception a eu lieu dans la salle des pas perdus du palais présidentiel. L’allocution du président ivoirien a été suivie d’un toast. Ensuite, le président Ibrahim Boubacar Keïta a fait son allocution avant l’ouverture des buffets.
Aujourd’hui, la délégation présidentielle se rendra à l’hôtel du District autonome d’Abidjan où Ibrahim Boubacar Keïta recevra des mains du gouverneur du District les clés et le parchemin du citoyen d’honneur. Avant de signer le Livre d’or à l’hôtel du District, le chef de l’Etat se verra remettre les «attributs de chef traditionnel» par la notabilité Atchan. Avec son nouveau titre de citoyen d’honneur du District autonome d’Abidjan et accompagné du ministre Aly Coulibaly, le président Keïta aura droit à un bain de foule sur l’esplanade de l’hôtel du District. Le vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan, l’accompagnera par la suite pour la visite du Port autonome d’Abidjan à Treichville et pour la pose de la première pierre des bureaux des Entrepôts du Mali en Côte d’Ivoire. La visite officielle du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, prendra fin par la rencontre avec la communauté malienne, au Palais de la culture d’Abidjan.
Envoyés spéciaux
Madiba KEITA
Habib KOUYATÉ

Laisser une réponse