Visite du Premier ministre en 5è région : LANCEMENT DES TRAVAUX DE LA CENTRALE HYBRIDE DE SOFARA

0
385
D’un coût de 551 millions de Fcfa, cette infrastructure s’intègre dans un projet global de 3,5 milliards de Fcfa qui touchera les localités de Konna, Korientzé, Diondiori et Diafarabé Au deuxième jour de sa visite dans la région de Mopti, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga s’est rendu, dimanche matin, à Sofara, à une soixantaine de kilomètres de Mopti, pour poser la première pierre de la centrale hybride de la localité. La population de la Commune rurale de Fakala, dont relève Sofara, est sortie massivement pour réserver un accueil chaleureux au chef du gouvernement et à sa délégation. La pose de la première pierre de la centrale hybride de Sofara par le Premier ministre, dont le coût est estimé à 551 millions de Fcfa, s’inscrit dans un programme global pour la région de Mopti, pour un financement estimé à 3,5 milliards de Fcfa. Ce programme concernera outre Sofara, les localités de Konna, Korientzé, Diondiori et Diafarabé. Quant au projet d’aménagement de la plaine de Togobéré, située à 13 km de Sofara, sur une superficie de 800 hectares, il bénéficiera aux populations de 40 villages de la Commune, ainsi qu’aux communes limitrophes, avec une production attendue de 5.294 tonnes. En plus, le projet d’aménagement de la plaine de Togobéré sera une réponse à la demande sociale grandissante en créant les meilleures conditions de vie pour les populations. Le maire adjoint de la Commune rurale de Fakala, Mamadou Cissé, a souligné que la réalisation de ces différentes infrastructures contribuerait à améliorer significativement les conditions de vie des populations, à assurer la protection des personnes et de leurs biens. Selon le ministre de l’Energie et de l’Eau, Sambou Wagué, l’opérationnalisation de la centrale hybride de Sofara permettra de faire baisser le tarif de l’électricité de 250 Fcfa à 150 Fcfa le kwh. «La fourniture de l’électricité sera régulière de jour comme de nuit», a promis le ministre Wagué. Après la pose de la première pierre, le Premier ministre a exprimé sa satisfaction, rappelant qu’à Sofara déjà, l’Etat avait distribué l’année dernière 1267 kits solaires d’une valeur de 432 millions de Fcfa et réalisé 287 branchements sociaux. «En fait, tous ces chantiers, toutes ces réalisations s’inscrivent dans la mise en œuvre combinée du Programme présidentiel d’urgences sociales et du projet «Notre Grand Mali avance» qui visent essentiellement à améliorer l’accessibilité des populations aux différents services et à créer des opportunités», a expliqué Soumeylou Boubèye Maïga. C’est dans ce cadre qu’à Sofara, a-t-il annoncé, le gouvernement mobilisera un financement complémentaire pour achever les études d’aménagement de la plaine de Togobéré. «Pour le moment, il y a 250 hectares, dont les études sont terminées. Nous allons mobiliser les 220 millions de Fcfa pour achever ces études», a assuré le Premier ministre, ajoutant que c’est une plaine, dont une bonne partie (1/3) sera réservée aux femmes et 10% aux jeunes de manière à ce que toutes les forces économiques du terroir puissent contribuer à la production nationale, à la création des richesses. Par ailleurs, Soumeylou Boubèye Maïga a rappelé que le président de la République a demandé au gouvernement d’être dans la proximité, de créer des opportunités pour tout le monde, pour que chaque citoyen puisse aussi apporter sa pierre à l’édification et à la reconstruction de notre pays sur le plan économique. Avant de quitter Sofara, le chef du gouvernement a rendu une visite de courtoisie aux notabilités de la localité qui ont prié pour la paix et la sécurité dans notre patrie. Envoyé spécial M. S.

Laisser une réponse