Visite ministre de la Santé à Mopti : Pour renforcer la lutte contre le coronavirus

0
242

Le ministre Sidibé a annoncé que 80 millions de Fcfa seront mis à la disposition de la direction régionale de la santé dans le cadre de la prévention de la pandémie

L’épidémie de coronavirus continue de se propager dans notre pays. Après Kayes, l’on compte d’autres foyers à l’intérieur du pays, comme Tombouctou et Mopti où le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, s’est rendu la semaine passée pour s’enquérir de la situation et des conditions de prise en charge des patients testés positifs. Dans la Venise malienne, le ministre Sidibé, accompagné du gouverneur de la Région, le général Abdoulaye Cissé et des autorités sanitaires, a visité le site de prise en charge des patients de la Covid-19 à l’hôpital Sominé Dolo. Ce site est composé de sept tentes climatisées avec toutes les commodités requises. Il a été réalisé par l’État avec l’accompagnement des partenaires, dont l’UNICEF et l’ONG Médecin sans frontières. Cette nouvelle unité qui a accueilli son premier patient le 24 avril, a une capacité extensible de 50 lits. Au passage de la délégation, l’unité comptait 28 patients positifs, dont 10 guérisons, 2 transférés à Bamako et 2 décès.

Le ministre de la Santé a aussi constaté une amélioration majeure dans la desserte de l’hôpital en eau potable avec l’installation par le conseil régional d’une adduction d’eau de 18 m3 alimenté par le système solaire et un réservoir d’eau de 55 m3 réalisé par le CICR. Après l’hôpital Sominé Dolo, la délégation a mis le cap sur la direction régionale de la santé où elle a rencontré les membres du comité de gestion des catastrophes et épidémie et le personnel soignant. Ici, le gouvernement a souhaité que la Région soit appuyée en matériel de protection pour faire face à l’ouverture programmé des classes d’examen.

De son côté, le directeur régional de la santé de Mopti, Dr Aguissa Maïga, a fait le point de la situation de l’épidémie dans la région. Selon le technicien, la région a enregistré du début de l’épidémie à la date du 21 mai 2020, un total de 185 cas suspects prélevés, 57 cas confirmés de Covid-19 dans trois districts sanitaires, dont 39 à Mopti, 14 à Douentza et 4 à Koro. On note 16 guéris, 17 sous traitement, 13 décès, dont 11 survenus hors des sites de prise en charge. En outre, sur les 573 personnes contact identifiées et suivies, 12 ont été testées positives et les recherches se poursuivent, a indiqué Dr Aguissa.

Dans le cadre de cette lutte, l’État et ses partenaires ont mobilisé plus de 208 millions de Fcfa dans la Région. Malgré le niveau de financement, des défis demeurent comme l’insuffisance des masques pour la population, le manque de moyens logistiques pour assurer le prélèvement de toutes les personnes contact, l’acheminement des prélèvements. À ces problèmes, indiquera le secrétaire général du syndicat de la santé, Dramane Coulibaly, s’ajoute l’insuffisance des ressources humaines, la démotivation du personnel, le retard de remboursement des prestations AMO et le non-respect du statut des bi appartenant. Le syndicaliste a proposé l’octroi de primes de zone à hauteur du salaire pour les zones difficiles, comme Youwarou, Ténenkou et Koro.

Le directeur de l’Académie d’enseignement de Mopti, Daouda Doumbia, a rassuré le ministre Sidibé que toutes les dispositions sont prises pour l’observation des mesures barrières, dans la perspective de la reprise des cours.

Pour ce faire, tous les maîtres et tous les élèves auront trois masques lavables, alors que les salles de classe seront dotées de deux kits de lavage des mains. Michel Hamala Sidibé a félicité les autorités régionales, le personnel soignant et les partenaires pour l’implication de tout le monde dans l’anticipation. Il a fait une mention spéciale à la MINUSMA pour nous avoir accordé des corridors humanitaires pour le rapatriement de nos compatriotes. «Il fallait s’y rendre dans l’anticipation. C’était une opportunité aussi de me rendre compte que dans l’adversité, nos services se battent pour sauver des vies. Nous avons pris bonne note des préoccupations et je suis très ravi qu’un syndicat pose des problèmes et propose des solutions éclairées. Toutes les propositions feront l’objet d’une analyse approfondie par mon cabinet», a-t-il promis.

Le ministre en charge de la Santé a également donné l’assurance quant à la disponibilité des masques pour la population, avant d’annoncer que 80 millions de Fcfa seront mis à la disposition de la direction régionale de la santé et 50 millions à l’hôpital Sominé Dolo pour la mise en œuvre des activités de prévention et de prise en charge des patients et la recherche active des personnes contact.

Dramane COULIBALY
Amap-Mopti

Laisser une réponse