Vœux de nouvel an : Le personnel de la Présidence réitère son engagement à soutenir le chef de l’État dans sa mission 

0
193

Le personnel de la présidence, tous services confondus, par la voix du ministre-secrétaire général Moustapha Ben Barka a réitéré son engagement ferme aux côtés du chef de l’Etat dans l’accomplissement de la mission à lui confiée par le peuple malien. C’était le jeudi dernier à l’occasion de leur traditionnelle présentation de vœux de nouvel an au président Ibrahim Boubacar Keïta dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, en présence du Premier ministre Dr Boubou Cissé.

Moustapha Ben Barka a donné au chef de l’Etat,  l’assurance de leur engagement sans réserve à ses côtés pour la réussite de sa mission. Et cela, en toute loyauté et dans une entière disponibilité. Pour le nouvel an, le secrétaire général de la présidence lui a présenté ses vœux  de réussite dans la noble et lourde tâche que tout le peuple malien lui a confiée. Il s’agit de  présider sa marche volontariste vers le développement endogène. Selon lui, au niveau de la présidence, le chef de l’Etat a imprimé sa forte volonté de donner le tempo, de montrer la voie et d’être le phare. M. Ben Barka a indiqué que le président Keïta sait reconnaitre les valeurs et fait la promotion des cadres souvent à leur insu. « Vous avez une volonté bien affichée de récompenser les expertises avérées. Ainsi, nous avons vu que depuis votre arrivée à Koulouba, plusieurs de vos conseillers ont été promus ministres, ambassadeurs, conseillers d’ambassades et responsables de grands services publics », a-t-il déclaré. Avant de rappeler les évènements douloureux que notre pays a vécus en 2019. Et d’exprimer la farouche volonté du chef de l’Etat de réinstaurer la paix et la réconciliation. Toute chose qui s’est manifestée par la rigueur par laquelle il suit sans relâche la mise en œuvre du processus de paix.  D’après Moustapha Ben Barka, cette volonté a été couronnée par la tenue à tous les niveaux du Dialogue national inclusif qui a tenu toutes ses promesses. Il propose le maintien de la ferveur et de l’enthousiasme qui ont marqué cette catharsis. Avant de promettre que les collaborateurs du chef de l’Etat y veilleront. Il a souligné des décisions urgentes à prendre à savoir la mise en place du comité de suivi des recommandations du Dialogue et la définition de ses missions.

En réponse, le président de la République dira que la traditionnelle présentation de vœux est toujours un moment de retrouvailles, de fraternisation, de mémoire pour ceux qui hélas, ne seront plus parmi nous.  . Selon lui, lui et ses collaborateurs ne sont pas au service d’un homme mais d’une nation, d’un peuple de mérite, au destin à nulle pareille. « Ce pays est un pays singulier. Nous fûmes quand beaucoup n’étaient pas », a rappelé le chef de l’Etat, qui dit apprécier à sa juste valeur, le soutien du personnel de la présidence pour la réussite de la mission qui lui a été confiée. Pour le président Keïta, l’année qui vient de s’écouler n’a pas été celle d’une mer tranquille. Cependant, il a salué la résilience du peuple malien qui, pour lui, sait fabuleusement résister physiquement, moralement, économiquement, culturellement, cultuellement pour rester lui-même et signifier « le Mali éternel dont nous sommes si fiers ».

Au niveau de la présidence, ces dernières années ont été marquées par le départ de plusieurs agents. Parmi ceux-ci, certains sont partis par promotion. A côté d’eux, ceux qui ont bénéfice du repos légitime de la retraite et ceux qui ne sont plus de ce monde.  Cette année d’ailleurs, trois agents de l’intendance des Palais feront valoir leur droit à la retraite. Il s’agit de la gouvernante Fatima Doumbia, 19 ans d’ancienneté à la présidence, Moussa Doumbia, serveur avec 15 ans et deux mois de service à la présidence et Yacouba Doumbia, cuisinier, 24 ans et trois mois à la présidence.

Dieudonné DIAMA  

Laisser une réponse