Yélimané : La diaspora offre un CSCOM à Dioncoulane

0
251

La population s’est mobilisée pour assister à l’inauguration

Ce dimanche 19 janvier, un nouveau bâtiment a été inauguré dans le village de Dioncoulané. Il est l’œuvre de l’Association Dagakané des ressortissants de Dioncoulané en France. Il a coûté la somme de 185,7 millions de Fcfa. L’édifice est composé d’une salle d’attente, d’une pharmacie, d’une salle d’hospitalisation, de deux salles d’accouchement, de deux salles de soins, de quatre bureaux, d’un laboratoire, d’une salle de radiographie et de sept toilettes. Les locaux sont également équipés de lits, de matelas, de tables d’accouchement, de matériels de bureaux, etc.
Pour la circonstance, des délégations sont venues du Mali et de la France. Le gouvernement était représenté par Cheick Coulibaly, chef de cabinet du Ministre des maliens de l’extérieur, qui présidait la cérémonie. Abdoulaye Guindo, directeur national adjoint de la santé et des affaires sociales, représentait le département de la santé et des affaires sociales. Monsieur Coulibaly s’est dit heureux de la qualité de cette réalisation qui est une occasion de magnifier le travail de la Diaspora. Il a assuré de l’accompagnement du chef de l’État et du gouvernement aux côtés de la population pour le développement du pays dont la diaspora est l’un des piliers. Quant à Monsieur Guindo, il s’est dit heureux de constater que cette infrastructure va améliorer la santé dans la Commune de Guidimé et dans le Cercle de Yélimané et cadre parfaitement avec le PRODES IV. Le maire de la commune rurale de Guidimé, Soumaïla Diakité a abondé dans le même sens en affirmant que l’initiative cadre bien avec le PDSEC. Le gouverneur de Kayes était représenté par Almamy Ibrahima Kagnassy, deuxième adjoint au préfet de Yélimané. Les autorités administratives et politiques locales étaient toutes également représentées.
Un forte délégation est venue de la France dirigée par le président de l’Association Dagakané de France, Biré Soukouna qui a salué les efforts de tous les acteurs de cette œuvre tout en assurant que beaucoup d’autres projets sont en cours dans le cercle.
La mobilisation était celle des grands jours. Des milliers de personnes ont convergé de tout le cercle pour être témoins de l’évènement. La cour du CSCOM a donc refusé du monde. Cette foule massive a exprimé sa joie par des prestations folkloriques des troupes du cercle prolongeant la fête jusque dans l’après midi. Devant la grandeur de l’évènement, Mallé Koïta, président de l’Association Dagakané de Dioncoulané n’a pas caché son bonheur. Il a remercié toutes les autorités du Mali, toutes les bonnes volontés et tout Dagakané pour cette œuvre si utile.

Abou SISSOKO
Amap-Yélimané

Laisser une réponse