Zones rurale et semi-urbaine : LANCEMENT DU PROJET DE 3000 LAMPADAIRES SOLAIRES

0
667

Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini, a présidé, mercredi dernier à Kalabancoro (dans le cercle de Kati), la cérémonie de lancement officiel du projet de fourniture et d’installation de 3000 lampadaires solaires dans 60 localités du Mali. C’était en présence du maire de la commune de Kalabancoro, Adama Diarra, des chefs de quartier de ladite commune et de nombreuses autres personnalités.
Dans son discours, Malick Alhousseini expliquera que le présent lancement s’inscrit dans le cadre de la réalisation d’une promesse du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. En effet, celui-ci avait promis de mettre à la disposition de 311 localités en zones rurale et semi-urbaine, 36.123 lampadaires solaires d’ici à 2020. C’est ainsi que dans un premier temps, 36 localités des Régions de Ségou et de Mopti ont bénéficié de 1505 lampadaires solaires pour un coût global de 2,2 milliards de FCFA. «C’est donc la seconde phase de ce projet qui débute avec le lancement du projet d’installation des 3000 lampadaires solaires dont 50 sont prévus pour Kalabankoro», a détaillé le ministre de l’Energie et de l’Eau.
Les travaux du projet coûteront au total 6.088.800.000 milliards de FCFA, entièrement financés sur budget national, a-t-il précisé avant d’évoquer les résultats attendus qui sont ,entre autres, le renforcement de la sécurité, le développement des activités génératrices de revenus notamment pour les femmes, l’amélioration de l’accès aux structures sociocommunautaires, la création d’emplois pour les jeunes par la formation et le transfert de savoir-faire dans le domaine de l’énergie renouvelable et du renforcement de la cohésion sociale.
Le ministre a exhorté les futurs bénéficiaires, notamment les collectivités territoriales, à prendre soin de ces installations. A cet effet, les dispositions seront prises afin que les populations, elles-mêmes, participent à l’entretien et à la maintenance des équipements, a assuré le ministre de l’Energie et de l’Eau.
Amadou
GUÉGUÉRÉ

Laisser une réponse